2e édition du Prix de l’innovation : Le classement contesté

Elwatan; le Lundi 27 Decembre 2010
1


Bit Bait, entreprise de fabrication d’insecticides, a été choisie pour sa fabrication d’un gel anti-cafards et insectes non toxique.  Les deuxième et troisième prix ont été décernés respectivement à l’entreprise Ispaq qui a fabriqué une machine pour bordure en béton et à MCL pour sa literie originale.
Selon Brahiti Amouri, directeur général de l’Agence nationale du développement de la PME, cette reconnaissance s’inscrit dans une démarche visant l’encouragement des PME. «A la fin du 1er trimestre de l’année 2010, 600 000 PME ont été recensées dont 23 400  nouvelles», a déclaré Brahiti Amouri, à l’ouverture de cette cérémonie. Il est revenu également sur le nouveau programme de mise à niveau de ces entreprises, affirmant que cette opération sera lancée en janvier 2011.

386 milliards de dinars ont été alloués à cette opération. «Le Prix national de l’innovation est un facteur de compétitivité», a-t-il estimé.  Cependant, certains candidats à ce concours ont manifesté leur mécontentement, considérant que ce choix n’encourage pas réellement l’innovation dans le domaine industriel en Algérie. «Le choix opéré n’a pas pris en compte deux paramètres essentiels : l’investissement scientifique et l’impact de l’innovation sur l’économie nationale», a relevé Abdelghani Chekkar, qui a participé avec un dispositif détecteur de rémanence magnétique. Pour rappel, son invention portant sur la détection et le stoppage des fuites du gaz a eu le Grand prix de l’Union européenne de l’innovation, en octobre 2010.  
 

Categorie(s): economie

Auteur(s): D. R.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..