Algérie poste : Omar Zerarga, nouveau directeur général

Elwatan; le Jeudi 30 Decembre 2010
1


 



Le nouveau patron de l’opérateur postal a succédé ainsi à Omari Bouteldja qui avait pris la direction de l’entreprise après le décès, le 9 janvier dernier, de Mohamed Hammadi. D’après nos sources, c’est Moussa Benhamadi, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, qui a décidé ce limogeage. La principale cause est la gestion catastrophique du manque de liquidités dans les bureaux de poste et ses déclarations qui contredisaient parfois les affirmations mêmes du ministre. M. Omari avait estimé qu’Algérie Poste n’était responsable en rien dans la persistance de cette situation préjudiciable.

«Algérie Poste n’est qu’un simple canal. On ne fait que virer les salaires. Nous avons besoin des liquidités pour effectuer notre travail, mais ce n’est pas à Algérie Poste de régler ce problème de manque de liquidités. La Banque d’Algérie est la seule structure habilitée à imprimer les billets pour parer à ces lacunes », avait-il déclaré à la Chaîne III de la Radio nationale. Or, le ministre a souligné à plusieurs occasions que la Banque d’Algérie est mobilisée pour assurer la disponibilité des liquidités au niveau de tous les bureaux de poste, saluant la  participation des banques publiques et privées à cette opération. En outre, il a été constaté depuis quelques mois que la marge de progression d’Algérie Poste est faible. Malgré une utilisation de plus en plus fréquente de la carte de retrait magnétique, la monétique reste marginale. Pourtant, c’est M. Omari qui a participé à la mise en place du système monétique d’Algérie Poste, dans ses trois segments «technique, commercial et procédural».


Rappelons qu’un contrat de performance a été signé entre l’Etat et Algérie Poste qui précise les objectifs à atteindre en matière de perfectionnement des services de la poste et les moyens de leur réalisation. Les principaux challenges consistent à réduire les délais d’acheminement du courrier et autres prestations et à se rapprocher davantage du client pour être en mesure de le renseigner à tout moment. Le nouveau DG aura ainsi une feuille de route bien tracée : accentuer la cadence de développement de l’entreprise. Son expérience et sa bonne connaissance du secteur postal avec ses points faibles et ses points forts pourront l’aider dans cette mission.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Kamel Benelkadi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..