Annaba : Hdjar Ediss : Les agresseurs du personnel médical écroués

Elwatan; le Samedi 25 Juin 2016
1


C’est à l’heure de la rupture du jeûne,  soit à 19h55, que Saâdane Mustafa, 26 ans, et son frère Salah, 21 ans, ont été surpris chez eux par les éléments de la gendarmerie, sous les ordres du capitaine Barkat, commandant de compagnie d’intervention de la gendarmerie d’El Hadjar.

Après une violente résistance, les gendarmes ont pu maîtriser les deux forcenés pour les conduire ensuite aux geôles, avant de les présenter devant le procureur de la République près le tribunal d’El Hadjar pour répondre de leurs actes, affirme le colonel Sarhoud Smaïl, le commandant du groupement. Il s’est avéré qu’ils sont recherchés depuis plusieurs mois pour divers crimes et délits, notamment des agressions à l’arme blanche, dont les victimes se comptent par dizaines. A Hdjar Eddis, cette nouvelle a été accueillie par une liesse populaire, et une dizaine de personnes se sont précipitées à la gendarmerie d’El Hadjar pour déposer plainte. «Ils ne l’ont pas fait auparavant car ils avaient peur des représailles de ces deux individus malfaiteurs.

Ces bandits faisaient régner la terreur aux alentours de la polyclinique Hdjar Ediss, traumatisant et la population et le personnel médical. Ils sont sous le coup de plusieurs mandats d’arrêt établis suite à une multitude  d’actes de banditisme», affirme-t-on. Il y a lieu de noter que la polyclinique Hdjar Ediss a fait l’objet dernièrement de la visite du chargé de la sécurité du ministère de la Santé en compagnie du commandant de la compagnie d’El Hadjar et du directeur de L’EPSP El Hadjar.

Sur place, des instructions ont été données allant dans le sens du renforcement de la sécurité du personnel et du lieu. Contacté à ce propos, le directeur de L’EPSP d’El Hadjar, le docteur  Oucherif Hocine, dira que : «Je suis très satisfait du travail effectué par la Gendarmerie nationale. Nous travaillons en étroite collaboration avec cette dernière pour l’amélioration des conditions de sécurité au niveau de cette polyclinique. Prochainement, il y aura encore d’autres mesures positives à mettre en place pour plus de sécurité.»

Categorie(s): annaba

Auteur(s): M.-F. G.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..