Concert de François Morel à l’institut français à Alger, Hymne à la vie

Elwatan; le Jeudi 14 Septembre 2017
141677


Le comédien, humoriste et chanteur français,  François Morel, sera en concert jeudi 14  septembre à 19h30 à l’Institut français à Alger. Le spectacle est intitulé La vie (titre provisoire.)

François Morel, au chant, sera accompagné par Antoine Sahler au piano, clavier et trompette. La mise en scène est de Juliette. «Raconter des histoires, encore et toujours.

Qu’est-ce que je peux faire d’autre ? (Je ne sais pas quoi faire d’autre….). Ce serait le spectacle qui viendrait juste après la fin du monde. Raconter des histoires, mais cette fois-ci en chansons. Plaisir de la musique. Avec Antoine Sahler en harmonisateur en chef. Traquer l’émotion toujours et sans répit. La voix d’Amalia, une valse sentimentale, une vieille dame sur un banc philosophe le temps de reprendre sa respiration...
Chanter, rire, pleurer, se consoler. On ne change pas une équipe qui gagne (du temps) à se connaître», présente François Morel.

Les Deschiens, humour mordant

C’est Jean-Michel Ribes qui fait le premier appel au talent de François Morel en lui confiant en 1988 le rôle du groom dans sa série télévisée Palace. Puis en 1989, il intègre la troupe de Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff : Les Deschiens. Sa notoriété explose lorsque l’univers de Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff est transposé au petit écran dans une série appelée Les Deschiens, qui est diffusée sur Canal+ en 1993 dans l’émission «Nulle part ailleurs». Fin 2006, François Morel entame une carrière de chanteur avec son spectacle Collection particulière. A cette occasion, il enregistre un album du même nom, dont la sortie est suivie d’une tournée s’étalant jusqu’en 2007. François Morel est l’auteur de tous les textes, sur des musiques principalement composées par Reinhardt Wagner, mais aussi par Juliette Noureddine et Vincent Delerm (parution le 20 novembre 2006). Il a écrit également des chansons pour Francesca Solleville, Anne Baquet, Norah Krief, Juliette, Maurane, Nathalie Miravette, Juliette Greco. Il prête également sa voix au personnage de Rantanplan lors des courts métrages qui montrent les mésaventures du chien le plus bête de l’Ouest. A cette occasion, il a interprété une musique de rap en rapport avec le film Tous à l’Ouest.

Il croque l’actualité, la vie…

Pour le film Le Chat du rabbin, il prête sa voix au personnage principal, le chat du rabbin Sfar. Depuis septembre 2009, il est chroniqueur sur France Inter, chaque vendredi matin, dans l’émission «le 7/9», sur laquelle il met sa verve poétique au service de l’humour et des causes sociales/sociétales qui le touchent. «Faux naïf au physique de guichetier», ses billets d’humeur révèlent un humour tantôt absurde, tantôt mordant, selon Libération, consensuel et «progressiste raisonnable», selon Télérama. Il joue le rôle de Monsieur Jourdain dans Le Bourgeois gentilhomme, comédie-ballet de Molière et Lully, création du CADO (le Centre national de création d’Orléans), d’octobre à décembre 2011 à Orléans, puis à Paris, début 2012. En 2015, le comédien, fan de bande dessinée, prête son visage à Sherlock Holmes dans la 21e  aventure de la série BD Les aventures de Vick et Vicky.

Categorie(s): culture

Auteur(s): R. C.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..