Hisham Alaoui, personna non grata en Tunisie, Réagissez

Elwatan; le Dimanche 10 Septembre 2017
141571


Le cousin de Mohamed VI  allait participer, à partir d’aujourd’hui à Tunis, à un séminaire organisé par l’Université de Stanford sur la gouvernance et les défis sécuritaires dans trois pays arabes, le Maroc, l’Égypte et le Yémen. Comme il est partout connu que Moulay Hicham, connu sous l’appellation de «Prince rouge », critique ouvertement la façon dont la monarchie marocaine dirige le pays, la décision d’expulsion serait motivée par le fait que Moulay Hisham évaluerait la politique marocaine en terre tunisienne. Or, la Tunisie ne veut assurément pas avoir d’accrochage diplomatique avec ses voisins marocains, ni être accusés d’immixtion dans les problèmes internes d’autrui, devise régulièrement assurée par le Président Béji Caid Essebsi. D’où cette mesure préventive, assure-t-on dans l’entourage du prince, relayé par Huffington post. Pourtant, Hisham Alaoui a régulièrement vanté les louanges du printemps arabe, notamment l’exemple tunisien

Expulsion

Une unité spéciale s’est déplacée à l’hôtel où réside le cousin de Mohammed VI, Hisham Alaoui, et lui a demandé de quitter les lieux. Il a ensuite été conduit à l’aéroport Tunis-Carthage pour un vol en partance vers Paris. Le ‘prince rouge’ a été emmené dans sa chambre d’hôtel pour prendre ses affaires ensuite dans un poste de police où on lui a signifié l’expulsion, avant de l’accompagner à l’aéroport dans une voiture de police. Il a atterri à Paris vendredi soir. L’information a été publiée en premier par un journal algérien et confirmée ensuite aux médias par plusieurs sources concordantes, y compris une source sécuritaire, comme l’affirme le journal électronique Businessnews. Aucun communiqué officiel n’a été publié sur la question et les sources officielles du ministère tunisien de l’Intérieur ne sont pas joignables. Les sources de l’aéroport Tunis-Carthage n’ont signalé aucune expulsion, ce qui est vrai du moment que Hisham Alaoui a été admis sur le territoire tunisien et a quitté le territoire de façon normale.

Circonstances

Le cousin germain du roi du Maroc Mohamed VI était à Tunis dans le cadre d’une conférence organisée à l’espace Cogite par la ‘Stanford University’s Center for Democracy, Development, and Rule of Law’. Il compte également aller à Doha pour donner une conférence chez les qataris, en conflit avec l’Egypte et plusieurs monarchies du Golfe. Cette tournée aurait fortement agacé l’Arabie et les Emirats, qui considèrent cette conférence donnée à Doha « une marque de soutien au Qatar » au moment où leur pays est engagé dans une bataille diplomatique contre Cheikh Tamim. Il est à souligner que Hicham Alaoui a été chercheur invité dans ce centre.

Il est également membre du Comité consultatif de l’Institut Freeman Spogli pour les études internationales et de Human Rights Watch pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Il a également pris part à des initiatives indépendantes liées aux questions humanitaires et sociales. Il est actuellement Research Fellow au Wheatherhead Center à l’Université d’Harvard. Hicham Alaoui publie régulièrement des articles sur des questions politiques et sociales contemporaines dans des journaux au Maroc, en France et dans le monde arabe, comme Politique Internationale, Le Monde, Le Monde diplomatique, El Pais, Journal of Democracy et Al-Hayat.

Le fait le plus marquant de ses dernières sorties, c’était le 30 janvier 2012, dans le cadre d’une conférence organisée par HEC Monde arabe, une association tenue par de jeunes étudiants à HECParis, lorsqu’il s’est déclaré à la fin de la conférence favorable au mouvement du 20-Février. Même attitude le 7 novembre 2013, à la conférence Harvard Arab Weekend, son évaluation de l’état des lieux du monde arabe, au lendemain des révolutions, fut sans complaisance. Moulay Hicham, habite Boston, aux États-Unis, où il est chercheur à l’Université de Harvard.
 

Categorie(s): monde

Auteur(s): Mourad Sellami

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..