Infos

Elwatan; le Lundi 12 Avril 2010
1


-Aït Yahia
Moussa (Tizi Ouzou)
Les citoyens ferment l'APC

Les habitants des villages Afir et Aït Slimane, de la commune d'Aït Yahia Moussa, dans la wilaya de Tizi Ouzou, ont procédé hier à la fermeture du siège de l'APC : une action décidée pour dénoncer «l'immobilisme» des autorités et le retard dans la mise en œuvre d'un plan d'urgence promis par les pouvoirs publics après les incendies dévastateurs de l'été 2008. Au lendemain du même incendie, des émeutes avaient éclaté durant plus d'une semaine. La population avait dénoncé le manque de prise en charge des sinistrés et le silence des autorités devant les requêtes exprimées par les citoyens sur leurs conditions de vie. Les autorités s'étaient engagées concernant un plan de développement de grande envergure, dont des opérations de réfection des pistes au profit des deux villages ainsi que la réalisation d'une unité de soins et d'un foyer pour jeunes. Alors que les fiches techniques ont été établies par les services compétents, aucune opération n'a été réalisée. Les villageois se disent déterminés à maintenir leur mobilisation et la pression sur les autorités locales jusqu'au lancement des projets promis par l'administration
de wilaya.

- Taghzout (Bouira) : Les villageois descendent dans la rue

Les habitants du village Merkella, dans la commune de Taghzout, à 7 km au nord-est de Bouira, ont fermé le siège de l'APC durant la matinée d'hier. Les protestataires ont exigé la présence du chef de daïra pour débattre de la plate-forme de revendications liées à la précarité de leurs conditions de vie. «En l'absence d'un réseau d'assainissement, le risque d'épidémies plane sur nos enfants», lancent les villageois. Le problème de la couverture sanitaire n'a pas été résolu, soulignent les protestataires. La seule salle de soins de la localité, saccagée par des terroristes durant les années 1990, demeure sans équipement et sans électricité.
Par ailleurs, une autre action de protestation a eu lieu dans la matinée dans la commune de Dira, où des habitants du village Gouba ont fermé la RN8 pour réclamer le raccordement au réseau de gaz naturel. En fin de journée, les services de sécurité sont intervenus pour libérer la route. Des affrontements ont eu lieu et quatre personnes parmi
les manifestants ont été
interpellées.

- Talibans :
Une vidéo des journalistes français enlevés

Les talibans ont diffusé une vidéo des deux journalistes français enlevés fin décembre en Afghanistan, a rapporté le site de surveillance des sites islamistes SITE. La vidéo a été postée sur des forums islamistes hier, a précisé SITE. Les deux journalistes, qui travaillaient pour le magazine Pièces à conviction de France 3, ont été enlevés, avec leurs trois accompagnateurs afghans, le 30 décembre 2009 sur une route de la province de Kapisa (est).
Le ministre français de la Défense, Hervé Morin, a déclaré vendredi avoir «la conviction» que les deux journalistes de France 3 «sont en vie», précisant avoir reçu «des preuves de vie». La veille, France Télévisions avait souligné, dans un communiqué, que différents responsables de France 3 «assurent alternativement la présence de France Télévisions sur le terrain, en Afghanistan, en relation avec les autorités françaises, tout en observant la discrétion nécessaire à leur libération prochaine».

Categorie(s): dernière

Auteur(s): A. F.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..