Migrants clandestins : les avertissements de Matteo Salvini

Elwatan; le Mardi 5 Juin 2018
1


Matteo Salvini, le patron de l’extrême droite italienne devenu ministre de l’Intérieur, a averti dimanche que l’Italie ne pouvait pas être «le camp de réfugiés de l’Europe». «L’Italie et la Sicile ne peuvent être le camp de réfugiés de l’Europe», a martelé le chef de la Ligue, venu d’abord soutenir des candidats locaux de son parti, qui militait il y a quelques années encore pour la sécession du nord du pays et n’avait pas de mots assez durs contre le Sud. «Le bon temps pour les clandestins est fini : préparez-vous à faire les valises», avait-il lancé samedi. «Nous n’aurons pas

Categorie(s): monde

Auteur(s): R. I.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..