Nouvelles de l’ouest

Elwatan; le Lundi 15 Aout 2016
1


Découverte de deux cadavres

Les éléments de la Protection civile ont découvert la dépouille d’une femme, H.K., 31 ans, dans son domicile à la cité 1500 îlots, au quartier Plateau. La dépouille a été évacuée au service de médecine légale et une enquête a été ouverte. A Sid El Bachir, une autre dépouille, celle d’un homme, S.M. 83 ans, a été découverte au milieu de la route portant une blessure légère au niveau de la tête. Il a été évacué au service de la morgue de l’hôpital du 1er Novembre et une enquête a été ouverte par la gendarmerie. 

 S. M.

Tentative de suicide par immolation

Un homme de 38 ans a tenté de se suicider par immolation, avant-hier soir, à la rue Grine Belkacem au quartier Plateau, a-t-on appris de la Protection civile. Ce dernier s’était aspergé d’une matière hautement inflammable. Il souffre de brûlures aux deuxième et troisième degrés sur plusieurs parties du corps.
Il avait reçu, sur place, les premiers soins puis a été conduit vers le service des brûlés de l’hôpital du 1er Novembre.                                            Z. S.

Un nourrisson électrocuté dans un jardin

Un nourrisson de 19 mois a été électrocuté, avant-hier soir, alors qu’il jouait dans le Jardin méditerranéen à Es-Seddikia, selon la Protection civile.
L’enfant a reçu une décharge après avoir tripoté un poteau électrique. Selon la même source, le bébé résidant à Belgaid a été brûlé au 1er degré au niveau des mains. Il a été transféré à l’hôpital pédiatrique de Canastel.                                            Z. S.

L’Agence foncière vend des locaux à Oran

L’Agence de gestion et de régulation foncière urbaine de la wilaya d’Oran (Agerfor), dont la direction est située à Es-Sénia, met en vente par voie d’adjudication des locaux et bureaux à usage professionnel dans les daïras de Bir El Djir, Es-Sénia, Gdyel et Boutlélis. Ces locaux relèvent des programmes de logement LPA, qui ont été réalisés par l’Agence à travers ces quatre daïras.                                                          T. K.

Relizane : Un cadre de vie précaire à Tahamda

«Près de quatre années depuis leur dernier passage chez nous, soit lors de leur campagne électorale,  où ils nous ont promis un programme en mesure d’améliorer notre cadre de vie, les responsables locaux de la collectivité de Yellel, n’y sont pas revenus et n’ont malheureusement concrétisé aucune promesse». C’est ce qu’a asséné un jeune de Tahamda, faubourg de la zone éparse de Yellel, où vivent plus de 2000 âmes. «Depuis des années, nous réclamons l’assainissement pour nous épargner les méfaits des eaux usées qui ruissellent à ciel ouvert en dégageant des odeurs nauséabondes tout en étant un facteur encourageant de présence des insectes et autres bestioles nuisibles», a tonné Ahmed, un autre jeune, en lançant: «En cette période de grandes chaleurs, nous nous retrouvons otages de cette situation embarrassante et nous craignons le pire, notamment pour nos enfants.»

L’état des routes a été aussi évoqué par d’autres citoyens. «Toutes nos routes sont dégradées. Nous rencontrons d’énormes difficultés dans nos déplacements, surtout pour rejoindre le chef-lieu ou la route nationale», a renchéri un autre, en pointant d’un doigt accusateur les responsables locaux, qui, selon lui, n’ont rien fait pour redresser la situation. La défaillance de l’éclairage public agace aussi cette population, qui dénonce l’assombrissement dans lequel elle plonge après chaque coucher de soleil. Les problèmes des groupements scolaires, du ramassage scolaire et de la salle de soins sont aussi soulevés par ces ruraux, qui sollicitent l’intervention des responsables locaux pour l’inscription de projets de développement local en mesure de les soustraire de ce marasme.                                            I. B.

Mostaganem : 100 logements en chantier à Sour

La commune de Sour, relevant de la daïra de Aïn Tedeles (Mostaganem), s’apprête à établir les listes des bénéficiaires des 100 logements, soit la moitié du quota attribué par l’Etat. Selon le président de l’APC de cette commune, les 100 logements, dont 40 sont pour le social et 60 pour la résorption de l’habitat précaire, sont en cours de construction et les travaux sont achevés à 70%.                                           S. S.

Categorie(s): actu ouest

Auteur(s): elwatan

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..