Nouvelles de l’ouest

Elwatan; le Dimanche 21 Aout 2016
1


Le diabète gestationnel en débat à Oran

La cellule de formation de l’hôpital spécialisé en gynécologie et chirurgie pédiatrique Benyahia Zohra (ex- Point du jour) a organisé, récemment, à l’hôtel Liberté, une rencontre d’information et de sensibilisation sur les risques lié au diabète gestationnel ainsi que sur les bienfaits de l’allaitement maternel. Selon la responsable de cette cellule, Dr Hakka, cette rencontre destinée aux médecins et praticiens généralistes, gynécologues, sages-femmes et paramédicaux s’inscrit dans le cadre du traditionnel plan d’action dans le domaine de la formation médicale continue et la protection maternelle et infantile (PMI). Les conférences ont été animées par des professeurs de renom, des spécialistes en pédiatrie et diabète tel que Bachaoui, Boudraa et Belhadj d’Oran et Saidi du CHU Blida. Selon les participants, il a été question de mise à niveau et d’échanges avec notamment la présentation de l’expérience appliquée depuis ces 15 dernières années au niveau de l’EHS Benyahia Zohra dans le domaine de l‘allaitement maternel qui a reçu des encouragements de l’OMS.                                                                          T. K.

Un enfant tué par une voiture à HAÏ BOUAMAMA

Un enfant a été mortellement fauché par une voiture en début de soirée. Selon la protection civile, le drame s’est produit sur le chemin de wilaya n° 21 non loin du lieu-dit Rocher, hai Bouamma (Oran Ouest). L’enfant F.A., âgé de 12 ans, a été mortellement blessé par une voiture de marque Renault Megane. Le corps de la victime a été déposé à la morgue pour une autopsie. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du drame.                                    Z. S.

Une fillette meurt électrocutée à Rochet
Une fillette de 11 ans a trouvé la mort après avoir été électrocutée. Selon la Protection civile, la victime avait touché un fil électrique. Le drame s’est produit dans une ferme au lieu dit Hai Bouamama (ex- Rochet).  La dépouille a été déposée à la morgue de l’hôpital d’Oran. Une enquête a été ouverte.                              N. H.
                                                                      
Deux femmes blessées par un bus à haï El Badr

Deux personnes ont été gravement blessées par un bus de marque Hyundai desservant la ligne B, selon la Protection civile. Il s’agit de deux piétonnes qui tentaient de traverser. Le sinistre s’est produit sur l’avenue Mekki Khalifa, à haï El Badr. Les deux victimes, âgées de 20 et 19 ans, souffrant de plusieurs blessures et fractures, ont été transférées vers le service des urgences de l’hôpital d’Oran. Aucun passager n’a été blessé. Une enquête a été ouverte.                       Z. S.

Difficile accès à l’allocation touristique à Bechar

Le citoyen de Béchar qui veut se rendre à l’étranger se plaint des difficultés pour obtenir la modique allocation touristique de 115 euros auprès de certaines banques de la wilaya. Certains agents bancaires agissent selon leur bon vouloir en interprétant la réglementation régissant l’attribution de l’allocation en devises d’après leur humeur et le client. C’est ce que nous avons pu constater sur place, jeudi, en faisant une tournée auprès des agences bancaires. Au niveau de l’antenne de la BEA, l’agent guichetier exige préalablement au demandeur de l’allocation la présentation d’un billet d’avion même si le voyageur fait part de son intention de voyager par voie terrestre sinon il est prié de s’adresser aux autres agences bancaires. Par contre, la taxe des impôts de 500 DA instituée pour tout Algérien se rendant à l’étranger n’est pas exigée par la BEA. Or, au niveau de la BNA, cette même taxe est exigée en plus de l’assurance internationale.
La plupart des instituions bancaires rechignent à effectuer des opérations de change et renvoient la clientèle à d’autres agences évoquant le prétexte de l’indisponibilité de la devise. Seul le Crédit populaire avec un personnel réduit effectue ces opérations de change se conformant avec la BDL à la réglementation en matière de change en exigeant uniquement au voyageur la présentation du paiement de la taxe des impôts.                                        M. N.

Des produits cosmétiques dangereux en vente à Mostaganem

Différents souks, marchés et plages dans la wilaya de Mostaganem sont inondés, durant cette saison estivale, de produits cosmétiques contrefaits de marques réputées. Des vendeurs illicites exposent ces produits contrefaits dits «Taiwan» importés de pays d’Asie, estampillés aux marques internationales, souvent à même le trottoir et sous le soleil sans aucun respect des normes, a-t-on constaté. Ce sont surtout les crèmes d’entretien de la peau, des articles de maquillage, du gel pour les cheveux et des parfums. Plusieurs médecins, notamment des dermatologues, contactés à ce sujet, affirment que ces produits cosmétiques contrefaits exposés sous le soleil sont un danger pour leur utilisateur et sources de maladies dermatologiques.                              L. H.

Categorie(s): actu ouest

Auteur(s): elwatan

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..