Radio Tiaret : «Idwen’s Tmazight» ou le succès d’une émission citoyenne

Elwatan; le Lundi 15 Aout 2016
127955


Le 200e numéro enregistré avant l’entame de la nouvelle grille début septembre prochain s’est voulu une halte bilan, avec en prime la présence d’un panel de personnalités, hommes, femmes et jeunes, invités tout au long des émissions qui passaient tous les vendredis de 9h à 10 h, quatre années durant. «Une tranche et un volume horaire» jugés insuffisants par ceux qui ont accompagné l’animateur vedette, notre universitaire et plusieurs fois auteur, Lakhdar Hadj Arab. Lors de l’enregistrement de ce 200e numéro que le producteur et présentateur d’«Idwen’s Tmazight» avait préparé avec un art consommé, une sorte de flash-back pour reparler d’us, de coutumes, fêtes traditionnelles, problèmes sociaux, éducatifs, culturels, cultuels, musique, chants et poèmes et, donc, de poètes oubliés, mais surtout pour casser des tabous.

Et Dieu seul sait combien il en existe. Au menu du 200e numéro, quelque peu spécial, Lakhdar Hadj Arab, infatigable et qui fouillait dans les archives, pour extirper, pour valoriser des portraits dont ceux de Mohamed Belhanafi, un homme au parcours exceptionnel, de Belaid Ath Ali, de Rachid Aliche et du roman en kabyle de Said Boulifa, Apulée de Madaure

. D’autres thèmes sont évoqués, dont les phénomènes liés aux réseaux sociaux. Notre producteur nous promet aussi des perspectives pour aller à la découverte de ces bandits d’honneur, de l’autisme, de la toponymie de certaines villes et villages. Bref, de la diversité sur fond de morceaux musicaux que seul Lakhdar sait choisir comme pour mieux titiller notre ouïe.

Categorie(s): tiaret

Auteur(s): Fawzi Amellal

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..