Secteur urbain El Makkari : Éradication des décharges sauvages

Elwatan; le Mardi 29 Decembre 2009
1

Dans le secteur urbain El-Makkari, en plus des 70 balayeurs qui sillonnent quotidiennement les îlots pour nettoyer les artères des différentes cités relevant de ce secteur, le service d’hygiène et d’assainissement a été renforcé par 53 agents affectés dans le cadre du nouveau dispositif d’intervention, chargés surtout de traiter les abords des routes et des périphériques encombrés par les talus de terre et autres déchets.
Les premières opérations ont touché la cité «Haï Zitoun», à la limite du 3ème boulevard périphérique, juste devant l’école Mazari où a été relevée l’existence de décharges sauvages. Selon le délégué de ce secteur urbain qui regroupe de grands quartiers comme Bel Air, les Castors, St Eugène et Haï Ezzitoun, l’intervention des agents est immédiatement décidée quand un point noir est signalé par le préposé au service d’hygiène. Afin de lutter contre ce phénomène, les terrains vagues seront clôturés, rappelle-t-on. Sur un autre plan, pour maintenir un environnement propre, en plus du passage régulier du camion destiné à la collecte des ordures ménagères, fixé à 10 heures du matin, un autre «service après collecte» entame régulièrement sa tournée, l’après-midi à partir de 16 heures, pour débarrasser les trottoirs des déchets jetés par une catégorie de citoyens qui ne respectent pas les horaires de collecte matinale.

Pour plus d’efficacité, le suivi et le contrôle des opérations ont été institués pour chaque type d’intervention, a signalé le délégué qui a pris option pour la remise en état de l’éclairage public, quartier par quartier. A cet effet, la Cité Djamel a déjà fait l’objet de travaux de rénovation des points lumineux.

Categorie(s): oran

Auteur(s): Abdallah Bendenia

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..