Seddouk : Takaâts fête ses lauréats

Elwatan; le Dimanche 14 Aout 2016
1


Le village Takaâts, dans la commune de Seddouk, a vécu, vendredi dernier, une soirée fort animée. La cérémonie de distribution des prix aux lauréats des examens de fin d’année organisée à l’initiative de deux associations locales, Inasliyen et Amazday Adelsan, a été l’occasion pour la communauté villageoise de partager dans un esprit de famille un grand moment de bonne ambiance. Fêtant cette année sa 13e édition, cette manifestation, abritée par l’école primaire Chahid Kettouche Hafidh, a réuni de nombreuses familles venues honorer cette tradition et acclamer à l’occasion leur progéniture.

Inaugurée par la prestation du chanteur fétiche de la localité, Arezki Methia, la fête, qui a réuni tous les ingrédients d’un grand moment de divertissement, a été marquée par un programme varié et coloré, où alternent musique, danse, humour, speechs, jeux culturels et autres.
Akchoute Ryadh et le jeune Ghiles Terki, lauréat n°2 de l’émission «Alhane oua chabab» saison 2015, ainsi que l’humoriste Malek Bouchal ont de leur côté charmé l’assistance qui les accompagnait par des youyous et des salves d’applaudissements.

Le programme d’animation, articulé autour des séquences de remise des prix avec prise de photos souvenir, a été rehaussé par des jeux culturels destinés à toute l’assistance : un QCM, axé essentiellement sur le parcours de Hocine Aït Ahmed et un autre jeu, Le juste prix, consistant à deviner le prix de vente d’un article commercial exposé. En supplément, quelques invités, à l’image du P/APC de Seddouk, de l’écrivain Lmouloud Oubeqqa, du directeur du CFPA de la région, ont pris la parole lors des intermèdes et ont exhorté les organisateurs à pérenniser cette manifestation.

En tout, 121 lauréats ont été honorés, dont 15 élèves ayant obtenu d’excellentes notes de passage, qui ont été généreusement récompensés et ont reçu de beaux cadeaux. Mme Nadia Bouchama, lauréate du concours du meilleur gâteau traditionnel, organisé pour la circonstance, a reçu elle aussi son cadeau à la même occasion.

A noter que cette fête a été précédée le matin par une opération de collecte de sang préparée par l’association Inasliyen au profit de l’hôpital d’Akbou qui vit actuellement, nous apprend-on, une situation de rupture de stock. Plus de 70 personnes ont fait don de leur sang.
«Pour notre village, cette fête est devenue une véritable institution, chaque année on l’améliore et on l’adapte aux exigences du moment, et ça fait toujours, à notre grande joie, le bonheur de la communauté», déclare à El Watan Karim Bessaa, le président de l’association Inasliyen.

Categorie(s): bejaia

Auteur(s): Boualem B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..