Sétif : Des squares à l’agonie

Elwatan; le Jeudi 4 Aout 2016
1


En plus des routes éventrées (on ne parle pas du tracé du tramway), les espaces verts et les ronds-points font pitié. Par manque d’entretien, les squares des cités Cheminot, Bizard, et Bouaroua, pour ne citer que ces espaces-là, défigurent des sites du centre-ville, non épargné par la décrépitude qui s’installe. L’indifférence des responsables concernés donne le coup de grâce à ces espaces, qui ont fait l’objet de bon nombre d’opérations de lifting, dans un passé pas lointain.

Celles-ci n’ont jamais été accompagnées de suivi et d’un bon gardiennage. Ce laisser-aller a «achevé» ces espaces où des riverains venaient bouquiner et passer des bons moments alors que des parents ramenaient leurs enfants pour jouer. Cette situation de désolation ne laisse pas indifférents des défenseurs de l’environnement. Ces derniers saisissent les locataires de l’hôtel de ville, notamment les  chargés de la gestion des espaces verts, qui excellent dans le deux poids, deux mesures. Sachant qu’ils ne s’occupent que des espaces d’un ou deux axes routiers et ceux situés à proximité des sièges de la marie et de la wilaya. Le reste doit péricliter, au grand dam des citoyens. «Malgré nos innombrables réclamations adressées à la commune, la situation n’a pas changé d’un iota.

Pis encore, le square devient à la fois le nid des désœuvrés et un dépotoir, alors qu’il occupe une place stratégique au milieu de la cité. Celle ci paye à l’instar des autres coins de la ville, les pots cassés de l’indifférence des gestionnaires de la commune, qui se distinguent par un silence radio», pestent des habitants de la cité Cheminot, un des beaux et anciens quartiers de l’agglomération prenant l’eau de toute part. Pour se dédouaner, certains locataires de l’hôtel de ville remettent sur le tapis les procédures administratives. Ils avancent qu’un ordre de service (ODS) sera remis prochainement à des entreprises désignées pour redorer le blason de ces espaces. En principe, une telle opération doit être confiée à l’EPIC de gestion des espaces verts crée dernièrement, non ?

 

Categorie(s): setif

Auteur(s): Kamel Beniaiche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..