Souk Ahras : Hommage à Moncef Bentaleb et Mekki Hezaimia

Elwatan; le Lundi 8 Aout 2016
1


Il y a quatre années, Moncef Bentaleb, un sergent des services de la Protection civile âgé à peine de 39 ans, et le caporal Mekki Hezaimia, (37 ans), sortis un 6 août de l’année 2012, braver le feu au lieu-dit El-Batha, dans la commune de Mechroha, périrent, le premier, calciné au milieu de plusieurs hectares de maquis de pins et d’eucalyptus partis en fumée et le second à l’hôpital militaire de Constantine où il rendit l’âme après un ultime combat contre les graves brûlures causées par le sinistre. La direction de la Protection civile a tenu à leur rendre hommage, hier, en présence de leurs collègues de travail. «Le courage hors pair, la discipline et l’abnégation dont ils faisaient preuve le long de leur parcours professionnel et jusqu’au jour où ils furent victimes d’un feu ravageur, les défunts symbolisent à mon avis, toute la grandeur du métier de sapeur-pompier», a lancé l’un de leurs amis, tout ému. Une minute de silence a été observée par le personnel du corps, suivie d’une allocution, fort émouvante, prononcée par le directeur de wilaya de la Protection civile, en l’occurrence, Mohamed-Rida Merbah, où il a exhorté l’ensemble des professionnels du secteur à perpétuer l’esprit des victimes et à honorer leur legs moral pour la corporation qu’ils avaient su représenter dignement, de leur vivant. 

Categorie(s): actu est

Auteur(s): Abderrahmane Djafri

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..