Suivi médical infantile à Souk Ahras : Le calendrier des vaccinations respecté

Elwatan; le Dimanche 7 Aout 2016
1


Les récentes perturbations enregistrées dans certaines wilayas n’ont pas laissé indifférentes les hautes sphères décisionnelles pour réagir dans les meilleurs délais... et les meilleures conditions. A Souk Ahras et probablement ailleurs, les consignes du ministère de la Santé et de la Population, à ce sujet,  n’ont pas été vaines pour la population locale.

Laquelle population vient d’être concernée par des mesures d’exception et une mobilisation optimale des personnels médical et paramédical des différentes structures locales. Ainsi, les 6 polycliniques et les 26 centres de soins implantés à travers les différentes localités, assurent d’ores et déjà une moyenne de 340 vaccinations/jour pour les enfants, a-t-on appris, hier, auprès des responsables du secteur. Un travail de sensibilisation et d’orientation accompagne cet effort et la disponibilité des médicaments est assurée 7 j/7 ont confirmé nos sources.

A noter que l’administration de l’EPSP, gérée par un médecin intérimaire, en l’occurrence Badredine Barour, a adopté des dispositions pionnières dans le domaine de la communication avec les parents de ces enfants, l’accompagnement et la maîtrise des stocks de médicaments entre autres. «Nous disposons de données actualisées chaque 24 heures et nous pouvons avancer que l’opération est maitrisée à 100% par nos services», a indiqué un médecin.

Côté visiteurs des polycliniques, une bonne partie des porteurs de carnet de vaccin ont exprimé leur satisfaction quant aux efforts consentis à tous les niveaux. «Rompre avec les chaînes interminables, l’attente d’un vaccin qui prend des semaines pour aboutir aux entrepôts des structures de santé publique… était un vœu difficile à exaucer (…) aujourd’hui, l’opération dure moins de 10 minutes et c’est tant mieux pour nous», a réagi une dame qui sortait d’une polyclinique du chef-lieu de Souk Ahras.

Les infirmières et autres paramédicaux n’ont pas manqué, à leur tour, de déclarer que l’abondance du produit et la bonne organisation à l’échelle locale ont énormément facilité leur tâche. «La forte pression qui pesait sur nos effectifs et l’incapacité de nos services à réagir n’est plus ressentie à notre niveau (…) nous devons saluer les décisions du ministère de tutelle appliquées, devons nous le souligner, de manière convaincante à notre échelle», a conforté un représentant syndical.  

Categorie(s): actu est

Auteur(s): Abderrahmane Djafri

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..