Thénia : Vols et agressions en plein jour

Elwatan; le Samedi 14 Juin 2014
1


Ces délits ont été tous commis contre des automobilistes au même endroit,  à savoir à la sortie est de la ville au moment où ces derniers s’apprêtaient à marquer le stop pour rallier la RN5. C’est durant ces quelques secondes d’attente que les agresseurs commettent leurs forfaits. «Je regardais de l’autre côté si la voie  était libre pour m’engager sur  la RN5. Je n’ai pas fini de me redresser complètement quand j’ai  senti quelque chose très pointu serré contre mon ventre.

En me retournant, j’ai vu un jeune, la vingtaine, assis à côté de moi me menaçant avec un long couteau de boucher,  alors qu’un autre agresseur tentait d’enfoncer ma portière», raconte une des victimes, ajoutant  avoir été délesté de son téléphone portable et d’une somme de 20 millions de centimes. Lorsqu’il a déposé plainte contre x à la brigade de la gendarmerie de la ville,  on lui a indiqué qu’il est le quatrième sur la liste des personnes ayant  subi le même sort durant le mois écoulé. Et tous ces gens agressés, selon les brigadiers, exercent l’activité de TPM (transport public de marchandises).

Il est utile de rappeler que les conducteurs qui ne marquent pas le stop à l’endroit précité encourent le risque d’être verbalisés par les  motards.  Marquer le stop avec le risque d’être agressé  par une bande de voleurs ou bien le brûler avec le risque d’être verbalisé est un nouveau dilemme qui s’ajoute aux innombrables problèmes rencontrés sur la route par le conducteur algérien.  Mais verrouiller les portières demeure l’unique solution pour s’auto sécuriser en attendant que les forces de sécurité arrêtent les malfaiteurs.
 

Categorie(s): actu kabylie

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..