Tourisme à Ouargla : Nouvelles structures pour renforcer les capacités d’accueil

Elwatan; le Mercredi 18 Janvier 2012
64169


Ouargla, une wilaya potentiellement touristique, mais dont le secteur reste le parent pauvre des plans de développement, essaye d’opérer un relooking ayant pour objectif la réactivation du circuit saharien et oasien jadis florissant dans la région. La wilaya dispose en effet de plusieurs atouts naturels, historiques et culturels en plus des moyens financiers conséquents pour améliorer les différents créneaux en vogue aujourd’hui, au service d’une clientèle nationale et étrangère qui ne demande qu’à être servie.  Malgré son pôle administratif et économique important, cette wilaya du Sud-Est n’est pas dotée de capacités d’hébergement dignes de sa position, elle est même définie par les spécialistes comme une wilaya antitouristique, du fait de la prépondérance des structures hôtelières non classées qui, malgré leur nombre, cumulent moins de 600 lits. 

En plus de cette maigre capacité d’accueil, le peu d’hôtels classés existants ne répondent pas aux normes de classement. On compte donc une large série de structures d’hébergement touristique travaillant à plein régime, malgré leur situation catastrophique, car ne disposant d’aucun service de base faisant partie des critères universels de classement, ce qui signifie que la plupart d’entre eux nécessitent une sérieuse mise à jour. La wilaya compte aussi un camp de jeunesse et 3 auberges qui restent, eux aussi, en deçà de la demande croissante en tourisme de découverte et de prospection qui attirent une jeune clientèle aimant l’exploration. Il n’en reste pas moins que les actions de développement durable et progressif de ce secteur ont permis d’atteindre en ce début de 2012 un certain seuil d’amélioration avec la mise en service de plusieurs infrastructures et d’autres seront opérationnelles prochainement. Le taux d’achèvement de ces nouvelles structures atteint 95% pour la plupart des projets en cours de réalisation, ce qui augmentera la capacité d’accueil au niveau de la wilaya de quelque 622 lits et créera plus de 200 nouveaux postes d’emploi.

Ainsi, au niveau de la ville de Ouargla qui compte le plus grand nombre d’hôtels,  (74% de la capacité globale de la wilaya), trois nouvelles structures touristiques viennent d’être inaugurées par le ministère du secteur, à savoir l’hôtel Mille avec une capacité de réception de 49 lits, l’hôtel Essedik doté d’une enveloppe de 320 000 000 00 DA, avec une capacité de 57 lits et l’hôtel Krami de 40 lits. Une opération de réhabilitation d’envergure a été menée au niveau de l’hôtel  Mehri qui a bénéficié d’un financement de 66 224 464,50 DA pour un beau résultat et une modernisation de ses structures sahariennes typiques conçues par l’architecte Pouillon durant les années 1970.  A Hassi Messaoud, le secteur sera renforcé par le grand complexe touristique Bennis, qui attend le feu vert de la relance des travaux depuis plusieurs années. Il s’agit d’un building situé sur les hauteurs de la capitale du pétrole surplombant tout le plateau sur une superficie de 53 468 m². Les travaux sont à 80% d’avancement pour une capacité d’accueil de 118 chambres et 350 lits.

Doté d’une enveloppe initiale de 2 780 452 658, 46 DA, ce complexe dispose d’un parking, 8 villas, 2 salles polyvalentes, un centre d’affaires, deux piscines et deux restaurants, il verra le jour après la mise en œuvre de la décision de lever le gel sur les activités de construction à Hassi Messaoud après sept ans de blocage suite à la promulgation du décret 05/127 déclarant la ville zone à risques majeurs. La ville de Touggourt bénéficie elle aussi de nouvelles structures hôtelières, notamment le projet d’hôtel  Tidjni, une belle bâtisse représentant l’architecture locale de la région avec une capacité d’accueil de 126 lits, y compris un restaurant, une cafétéria et des locaux commerciaux.
Pour rappel, le Grand Touggourt dispose d’une ancienne chaîne hôtelière datant de l’époque coloniale avec deux hôtels classés : il s’agit d’Ennakhil (ex-Transatlantique)  et du Tassili qui a connu des travaux de réhabilitation.     
 

Categorie(s): actu régions

Auteur(s): Mohamed Ali Algmi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..