Université des Frères Mentouri (Constantine1), Introduction de sept nouvelles Licences professionnelles

Elwatan; le Mercredi 13 Septembre 2017
141658


L’institution, qui a fait de la formation professionnalisante son credo, lance pour cette nouvelle année universitaire plusieurs diplômes de grade Licence et Master dans différentes filières. «Avec son potentiel de formation constitué de 59 parcours Licences et 105 parcours Masters, l’université Frères Mentouri - Constantine 1, connaîtra pour la rentrée 2017/2018 de nouvelles offres de formation», nous confirmera Mme Nadia Ykhlef, vice-rectrice, chargée des relations extérieures, coopération, animation, communication et manifestations scientifiques.

Ce sont ainsi sept licences professionnelles (LP) et une formation à recrutement national de type «Master à cursus intégré de licence» dans la filière traduction qui seront dispensées à partir de la rentrée, fixée au 17 septembre en cours. Il s’agit «d’une deuxième licence professionnelle en ‘‘génie industriel et maintenance’’ de la filière électromécanique dispensée au sein de l’Institut des sciences et techniques appliquées (ISTA), une formation à recrutement national de type ‘‘Master à cursus intégré de licence’’ dans la filière traduction, licence professionnelle à recrutement national dans la spécialité : traction électrique, licence professionnelle à recrutement national dans la spécialité : transport et logistique, licence professionnelle à recrutement national dans la spécialité biologie et technologies apicoles, licence professionnelle à recrutement national dans la spécialité procédés et traitement de l’énergie électrique, et enfin une licence professionnelle à recrutement national dans la spécialité : ingénierie automobile», a-t-on détaillé.

Comme à chaque rentrée, la courbe des effectifs pédagogiques affiche une ascension peu ou prou sensible au gré des nouvelles inscriptions et des recrutements d’encadreurs. Sachant que l’opération des inscriptions définitives n’est pas encore clôturée, il est ainsi prévu un quota prévisionnel de 7400 bacheliers qui seront affectés à 21 filières d’inscription, dont 1450 à Sciences de la technologie (ST), 1350 à Sciences de la nature et de la vie (SNV) et 1000 en Droit.

Les disciplines les moins chargées sont la biologie et technologie apicole avec 25 étudiants seulement, précédée par Transports et logistique ou Ingénierie automobile avec 30 nouveaux inscrits chacune. Sur l’agenda de l’UFMC, il est aussi inscrit l’ouverture de plus de 4000 postes pour 99 parcours de formation Master dispensés dans les différentes facultés et instituts dans neuf domaines allant des sciences techniques aux Langues et Littérature. Pour sa part, la formation doctorale n’est pas en reste. Dans ce
registre, il est programmé l’organisation, le 14 octobre prochain, d’un concours d’accès à la formation de 3e cycle (Doctorat) englobant 142 postes répartis sur un éventail de 34 spécialités dans plusieurs domaines et filières.
 

Effectifs étudiants et enseignants

Toujours selon les statistiques communiquées par le vice-rectorat, l’année universitaire 2016/2017 a connu la sortie de 7059 diplômés dans les 1er et 2e cycles et la soutenance de 284 thèses de doctorat ainsi que 48 mémoires en Magister. Par ailleurs, et suite à l’inscription des nouveaux bacheliers et les prévisions d’inscriptions des étudiants en Master (M1), le nombre total des étudiants qui fréquenteront à la rentrée universitaire 2017/2018 les six facultés et les trois instituts de cette université sera de plus de 34 000 étudiants dans les 1er et 2e cycles dont 7152 en Sciences de la technologie, 6394 en Droit, 5851 en SNV, 184 à l’Institut ISTA. Avec l’introduction de nouvelles spécialités et devant la hausse continuelle de ses nouveaux inscrits, l’université Frères Mentouri est amenée à parer au manque de moyens pédagogiques et effectifs d’encadrement.

D’où le recrutement de 68 nouveaux enseignants au profit des départements qui en ont besoin. «Ces 68 nouveaux enseignants auront à subir une formation et un accompagnement pédagogique universitaires, dont le contenu est défini par l’arrêté ministériel n° 932 du 28 juillet 2016. Ce programme de formation sera suivi par l’organisation d’un séminaire sur l’ingénierie de formation», est-il précisé. C’est la faculté des Lettes et Langues qui aura la part du lion avec l’embauche de 17 enseignants, 9 autres seront affectés à celle des Sciences de la technologie tout autant aux Sciences exactes, entre autres.

Categorie(s): etudiant

Auteur(s): Naïma Djekhar

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..