Accidents de la circulation: Baisse de près de 30% en 2016

Lesoir; le Mercredi 1 Mars 2017
2

Le nombre des accidents de la circulation routière a
connu une baisse de 29,02 % durant l’année 2016 par rapport à l’année
2015. Les services de la gendarmerie nationale qui se félicitent de
cette baisse ont tracé le même objectif pour 2017.
Salima Akkouche - Alger (Le Soir) - Elles étaient neuf personnes à
perdre la vie sur les routes dans 40 accidents par jour en 2016 en
Algérie. Ces accidents ont causé aussi 70 blessés quotidiennement.
Cependant, pour la première fois depuis plusieurs années, les accidents
de la circulation ont connu une tendance baissière pour la même année.
Selon le bilan annuel présenté hier par les services de la gendarmerie
nationale, 3 306 personnes ont perdu la vie sur les routes en 2016
(13,02%), et 25 705 ont été blessées (29,88%) dans 14 452 accidents de
la circulation.
Le facteur humain, responsable de 92,38% des accidents, reste le premier
responsable de ce fléau en ne respectant pas les règles du code de la
route. Les transports en commun et de marchandises ont été responsables
de 4 121 accidents soit 28,95%.
Les jeunes de moins de 30 ans sont les plus concernés en étant derrière
32,48% des accidents. Selon le colonel Triki Mohamed, chef des unités
constituées, 32.88 accidents sont survenus durant la période estivale
allant entre le mois de juin au mois d’août 2016.
19, 29% des accidents ont été enregistrés entre le mois d’octobre et le
mois de décembre de la même année.
La capitale est la première ville en nombre des accidents avec 1 153,
mais en nombre de décès c’est la wilaya de Aïn Defla qui a enregistré le
plus grand nombre avec 110 personnes ayant perdu la vie sur les routes
de cette ville.
L’autoroute est-ouest reste l’endroit où le plus grand nombre
d’accidents ont eu lieu. Cet axe a causé 942 accidents.
Ce résultat a été obtenu, se félicite le colonel Triki, grâce aux moyens
de lutte mis en place par la gendarmerie nationale.
Ces services ont, en effet, renforcé leurs activités de sensibilisation
et de répression en 2016 en déployant, entre autres, 6 660 49 barrages
et 8 69 858 patrouilles.
Ainsi, 1,6 million de permis de conduire ont été retirés aux conducteurs
durant 2016 pour une somme de 1,7 million de dinars d’amendes.
Un travail qui a payé, selon les services de la gendarmerie qui comptent
renforcer davantage ces moyens de lutte pour l’année en cours.
D’ailleurs, les indicateurs sont optimistes puisque, selon le colonel
Triki, une nouvelle baisse d’accidents de 35% a été enregistrée durant
le mois de janvier dernier à raison de 25 accidents par jour.
S. A.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): S. A.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..