ACCORD D’ASSOCIATION ALGÉRIE - UNION EUROPÉENNE : Le gouvernement fait le point

Lesoir; le Jeudi 30 Decembre 2010
2

Ahmed Ouyahia a réuni, hier mercredi dans l’après-midi, un conseil interministériel qui a porté sur l’accord d’association entre l’Algérie et l’Union européenne, avons-nous appris de source bien informée. Ce conseil restreint auquel ont pris part une quinzaine de ministres «a permis au gouvernement de faire le point sur l’état de cet accord qui est d’une extrême importance», nous explique notre source.Refusant de
fournir davantage de détails, notre interlocuteur nous dira, par contre,
que «vous n’êtes pas sans savoir que l’Algérie a posé un certain nombre
de conditions et a demandé à l’Union européenne de renégocier certaines
clauses dudit accord. Tout ce que je peux vous dire est que les choses
se présentent bien pour nous, en l’état actuel des négociations ». Et
puis, ajoutera-t-il, «il faut savoir que ce type d’accord est sujet à de
continuelles révisions, à la demande de l’une ou de l’autre partie,
fonction des intérêts des uns et des autres». Il faut dire aussi que
l’Algérie avait signé le moins bien avantageux accord avec l’Union
européenne comparativement à nos voisins tunisiens et marocains. D’où
l’impérative nécessité de revoir certaines clauses. Notamment dans le
domaine économique. Les dernières lois de finances adoptées par le
gouvernement algérien et qui ont complètement chamboulé la donne
économique imposent même ces révisions. Particulièrement la loi de
finances 2011, officiellement signée hier dans la matinée par Abdelaziz
Bouteflika.
Kamel Amarni

Categorie(s): actualités

Auteur(s): Kamel Amarni

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..