Affaire de l’ex-DLEP d’El Tarf: 4 nouvelles affaires sous la loupe des magistrats

Lesoir; le Dimanche 12 Novembre 2017
2

L’affaire de l’ex-Dlep d’El Tarf qui défraye la
chronique locale et même nationale, actuellement, comporte selon des
sources concordantes et crédibles, beaucoup de zones d’ombre et des
non-dits sur une dilapidation des deniers publics d’une très grande
ampleur.
Selon des sources administratives et sécuritaires sûres, «ce sont 50
personnes entre témoins et accusés ainsi que plusieurs hauts cadres de
l’Etat qui défileront à partir du 14 novembre devant le procureur de la
République près le tribunal d’El Tarf et ce, pour 4 affaires scabreuses,
qui sont le nouveau lycée de Bouhadjar, la cité universitaire 1 000 lits
sise à El Tarf, la bibliothèque de wilaya et le centre culturel de
wilaya qui est devenu un chantier abandonné».
«4 dossiers qui comportent plusieurs anomalies dans leur gestion et qui
ont trait, particulièrement, aux procédures douteuses de résiliation à
l’amiable des marchés qui les entachent. Aussi, un arrêté pour l’octroi
de 9 marchés de gré à gré, a été signé par l’ex-wali et actuel wali de
Mascara, concernant le programme d’urgence qui est en hors délais ainsi
que des demandes de réévaluation d’opérations sans tenir compte des
anomalies qui les entourent.
Ce qui ouvre la porte sur les possibles connivences qui peuvent exister
dans l’octroi des marchés de gré à gré», ont signalé nos mêmes sources.

Daoud Allam

Categorie(s): régions

Auteur(s): Daoud Allam

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..