Allemagne (20e journée): Sous le signe du «feuilleton Aubameyang»

Lesoir; le Samedi 27 Janvier 2018
2

Le Bayern Munich, solide leader de la Bundesliga
reçoit samedi Hoffenheim pour la 20e journée de la Bundesliga où tous
les regards seront de nouveau tournés vers Dortmund et son fantasque
buteur Pierre-Emerick Aubameyang, annoncé sur le départ pour Arsenal.
«Pierre-Emerick Aubameyang a fait bonne impression cette semaine à
l'entraînement», a déclaré son entraîneur Peter Stöger : «Je le répète,
s'il continue comme cela, il aura sa place dans l'effectif pour le
match» de samedi à domicile contre Fribourg.
La semaine dernière, Stöger avait décidé au dernier moment de se passer
de l'attaquant gabonais, lui reprochant de ne pas s'être montré
suffisamment motivé lors du dernier entraînement avant le match à Berlin
contre le Hertha (1-1). Du coup, Aubameyang n'a toujours pas joué en
2018, puisqu'il avait été suspendu par ses dirigeants pour le premier
match de l'année à Dortmund, pour avoir boycotté une réunion de l'équipe
convoquée par l'entraîneur. Entretemps, les rumeurs sur son possible
transfert en janvier vers Arsenal n'ont cessé de s'amplifier. La presse
affirme que les pourparlers achoppent pour l'instant sur la somme.
Dortmund, qui n'a pas vraiment besoin de vendre, exigerait 70 millions
d'euros pour laisser partir le meilleur buteur de la Bundesliga de la
saison dernière (31 buts) alors qu'Arsenal vient de relever son offre de
50 à 58 millions, selon le quotidien Bild. Interrogé sur la possibilité
de recruter l'actuel Gunner Olivier Giroud dans le cadre d'un accord
global entre les deux clubs, un porte-parole de Dortmund s'est contenté
d'affirmer : «Nous ne commentons jamais les rumeurs de transferts».
Dortmund est actuellement 6e du classement, avec 30 points, mais se
trouve dans un groupe de six équipes à 30 et 31 pts qui se disputent les
places en Ligue des champions, loin derrière le Bayern (47 pts).

Rummenigge : «Montrer qui est le champion !»
Pour les champions d'Allemagne, la vie est belle en ce début d'année.
Depuis l'arrivé de Jupp Heynckes sur le banc début octobre, l'équipe a
remporté 17 de ses 18 matchs, et l'effectif est au complet, à
l'exception des deux joueurs arrêtés pour longues blessures : le gardien
Manuel Neuer (fracture du pied), et Thiago Alcantara (déchirure
musculaire). Le Bayern devra, toutefois, se méfier de Hoffenheim, le
seul adversaire à l'avoir battu lors de leurs deux dernières
confrontations (2-0 et 1-0). «Hoffenheim, a récemment, très bien joué
contre nous, a déclaré le patron du club Karl-Heinz Rummenigge, mais je
trouve qu'il est temps de remettre les choses à leur place et de montrer
qui est le champion d'Allemagne». Début janvier, le club bavarois a
recruté l'avant-centre international de Hoffenheim Sandro Wagner, qui
pourrait donc entrer en jeu contre son ancien club. Le jeune entraîneur
vedette Julian Nagelsmann est, par ailleurs, cité parmi les successeurs
possibles de Heynckes au Bayern la saison prochaine. Derrière le «Rekordmeister»,
qui semble filer tout droit vers un sixième titre consécutif, la lutte
fait rage. La plupart des protagonistes affrontent ce week-end une
équipe de deuxième partie de tableau.
Le deuxième, Leverkusen (31 pts) accueille dimanche Mayence (15e, 20
pts). Le troisième, Schalke (31 pts) se déplace samedi sur la pelouse du
promu Stuttgart (14e, 20 pts), qui a recruté l'avant-centre
international Mario Gomez à la trêve. Et le quatrième, Leipzig (31 pts
aussi) reçoit l'avant-dernier Hambourg (17e, 15 pts) qui jouera son
premier match sous la houlette du nouvel entraîneur Bernd Hollerbach,
engagé pour remplacer Markus Gisdol, limogé dimanche dernier. Hier soir,
Francfort (7e, 30 pts) et Mönchengladbach (5e, 31 pts) se disputaient la
deuxième place provisoire, promise au vainqueur, ou à Mönchengladbach en
cas de match nul.

Categorie(s): sports

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..