APRÈS LE REFUS DE NAFTAL DE PRENDRE LEURS BONBONNES DE GAZ BUTANE: Des citoyens de Aïn-Témouchent dans le désarroi

Lesoir; le Mercredi 24 Octobre 2007
2

Les usagers du gaz butane des daïras de Hammam- Bouhadjar et Aïn-El-Arba vivent un vrai calvaire ces jours-ci après que les dépositaires de gaz eurent refusé de leur prendre leurs bonbonnes de couleur jaune au motif que celles-ci appartenaient au centre enfûteur la Sarg de Aïn-El-Beïda relevant de Hammam-Bouhadjar.Selon les citoyens qui nous ont interpellés cette semaine, les dépositaires ne prenaient que les bonbonnes de couleur blanche appartenant à Naftal. Tout a commencé il y a une vingtaine de jours quand un litige est né entre Naftal et la Sarg relatif à un problème de convention entre les deux parties. Après le refus de la Sarg de signer cette convention, l’entreprise Naftal a décidé de ne pas fournir de gaz à la Sarg de Aïn-El-Beïda, et de ce fait, cette dernière se trouve à l’arrêt, avec la menace de mettre au chômage la soixantaine de ses employés. Donc depuis ce jour, les dépositaires de gaz n’acceptent plus les bonbonnes de couleur jaune de la Sarg, quoique les citoyens de plusieurs daïras ne possèdent que les bonbonnes de cette couleur. Que devraient-ils faire alors ? Les jeter ? Les dépositaires ne veulent plus les échanger contre les blanches. La situation devient préoccupante pour les citoyens et usagers de gaz butane : non seulement ils n’ont pas de gaz de ville comme les autres citoyens des localités favorisées, mais ils sont aussi privés de gaz butane pour une affaire de bonbonne dont ils ne sont pas responsables. La Sarg de Aïn-El-Beïda, pour rappel, a ouvert ses portes en 2004 et assure une soixantaine de postes d’emploi permanents, couvrant en matière de gaz butane plusieurs daïras de la wilaya d’Aïn-Témouchent, du fait que le centre enfûteur remplit près de 5000 bonbonnes de gaz par jour. On croit savoir que Naftal songe à récupérer, dans les prochains jours, les bonbonnes de couleur jaune des citoyens en contrepartie d’une décharge signée par leurs propriétaires. Qu’elle serait la réaction des responsables de la Sarg de voir leur matériel filer sous leur nez et sans qu’aucune solution soit trouvée à la livraison du gaz au centre qui est à l’origine de cette crise qui n’a que trop duré et pour le centre enfûteur et pour les usagers de gaz butane ?S. B.

Categorie(s): régions ouest

Auteur(s): S. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..