Constantine: La grève des travailleurs et cadres de l’urbanisme reportée

Lesoir; le Lundi 13 Novembre 2017
2

Le Syndicat national des personnels de
l'administration publique (Snapap), le deuxième syndicat en terme de
représentativité au niveau de la wilaya, a décidé de reporter la grève
prévue aujourd’hui par les travailleurs et cadres de la Direction de
l'urbanisme et donne un ultimatum aux responsables locaux pour répondre
aux doléances des travailleurs.
Ilhem Tir - Constantine (Le Soir) - Le secrétaire général de wilaya,
Amar Bouraghda, a animé hier une conférence de presse en présence de
plusieurs membres du bureau national du Snapap pour annoncer le report
de la grève prévue à partir d’aujourd’hui par les travailleurs et cadres
de la Direction de l'urbanisme de la wilaya de Constantine pour une
durée de trois jours.
Ce report a été décidé suite à l’intervention des responsables locaux
notamment le wali et les discussions engagées avec le ministère de
tutelle suite au préavis lancé la semaine dernière. «Ce report ne veut
en aucun cas signifier l’abandon du recours à la grève mais, nous
donnons une dernière chance pour trouver des solutions aux
revendications des travailleurs et faire valoir le dialogue», a souligné
le syndicaliste avant de revenir sur les revendications soulevées par
les travailleurs à savoir : le retard, volontaire et continu, dans la
perception de la prime de rendement et des récupérations des employés,
pour cause de lenteur de signature par le premier responsable du
secteur. En plus, les mesures non réglementaires comme les ponctions sur
les salaires et sur la prime de rendement sont dénoncées pour leurs
retombées néfastes sur le pouvoir d'achat de l’employé. «La grande
pression professionnelle imposée à certains fonctionnaires dans
l'accomplissement de leur mission, en sus d'une gestion improvisée des
ressources humaines sans prise en compte du statut particulier des corps
communs et techniques», est également évoquée au même titre que le
favoritisme pratiqué à l'endroit d'employés, l'autoritarisme et la
non-disponibilité d'écoute envers les cadres qui sont traités durement
avec souvent des menaces qui peuvent aller jusqu'à des retenus de
salaire.
Ainsi, la section syndicale fustige le comportement du premier
responsable de l'urbanisme accusé d’ignorer les nombreuses
correspondances adressées par les fonctionnaires et l'absence de
communication entretenue sciemment à l'endroit du partenaire social dont
les demandes de réunion sont rarement prises en compte.
Sur un autre registre, les cadres syndicaux des autres secteurs présents
lors de cette rencontre n’ont pas hésité à faire part de leurs problèmes
notamment ceux de la Direction du tourisme et de l’artisanat et ceux de
la commune de Constantine qui insistent sur le dossier pendant de la
gestion de la commission des œuvres sociales.
I. T.

Categorie(s): régions

Auteur(s): I. T.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..