Convoqué par Kamel Kaci Said pour expliquer le mauvais départ du MCA: Les justifications de Bernard Casoni

Lesoir; le Jeudi 14 Septembre 2017
2

Suite aux deux échecs consécutifs face à l’Entente de
Sétif puis le C R Belouizdad, le doute s’installe au sein des
supporteurs du MCA sur les capacités de leur équipe d’être conquérante
lors de cet exercice. La galerie mouloudéenne était plus que déçue par
le visage pâle des Bendebka, Derrardja et Nekkache.
Il est vrai que ce n’est qu’un début de saison, mais le groupe conduit
par le duo Casoni-Saïfi, manque terriblement de réglages. Et pourtant,
ce n'est pas le talent qui manque à cette équipe mouloudéenne. Avec une
armada de joueurs expérimentés, les supporteurs espéraient voir leur
équipe dérouler tel un rouleau compresseur. Le technicien français
savait parfaitement que sa mission ne sera pas de tout repos et il se
devait de trouver des solutions pour remettre de l’ordre. Non satisfait
par ses contre-performances, Kamel Kaci Saïd a convoqué son staff
technique à une réunion d’urgence et ce, en vue d’avoir des explications
à propos notamment de la défaite face au CRB. « Nous avons bien entamé
le match. Il y avait un bon pressing de nos joueurs et nous avons essayé
de construire. Mais nous sommes tombés sur une équipe adverse bien
regroupée derrière et qui défendait bien. Malheureusement, nous avons
encaissé ce but dans les arrêts de jeu de la première mi-temps sur un
penalty, ce qui a beaucoup perturbé le groupe», dira le coach mouloudéen
qui notera la faiblesse mentale de son groupe. Kaci Saïd a également
souhaité connaître les raisons des fréquents changements opérés dans le
onze rentrant, comparativement au match disputé face à l’Entente de
Sétif trois jours auparavant. «Je voulais donner la chance à tout le
monde. Je dirais aussi que j’étais obligé car comme vous savez, on
n’avait pas joué beaucoup de matchs amicaux lors de la préparation
d’intersaison, et donc il fallait faire jouer certains et laisser
d’autres au repos pour qu’ils puissent assurer contre le Club Africain
samedi», a-t-il justifié. Le coach a aussi fait remarquer à son
président que l’état de forme des joueurs n’est pas identique chez tous
ses éléments. «Il y a eu des joueurs qui ont été bons, d'autres qui
l’étaient moins», a-t-il confié. Le coach français veut à tout prix
faire oublier à son groupe cet échec, la rencontre de samedi soir face
au Club Africain de Tunis est très importante : «Il faut mettre cette
défaite au placard, ce samedi on a un match important à jouer», lancera
Bernard Casoni, qui jouera gros lors de cette rencontre africaine.
A. A.

Categorie(s): sports

Auteur(s): A. A.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..