COORDINATION NATIONALE DES SYNDICATS AUTONOMES: Protestations et grèves à l'horizon

Lesoir; le Dimanche 30 Decembre 2007
2

Le mouvement syndical autonome reprend du poil de la bête et la nouvelle année risque d’être mouvementée. Lassés par la lenteur enregistrée dans l’application de la nouvelle grille des salaires ainsi que la détérioration du pouvoir d’achat, les syndicats autonomes des différents secteurs relevant de la Fonction publique ont décidé d’unir leurs efforts. C’est «organisé» en coordination nationale, que les syndicats autonomes ont annoncé, jeudi, leur intention d’observer une journée de protestation, dont la forme n’a pas encore été définie, le 15 janvier prochain.Une manifestation qui demeure l’ultime moyen pour les fonctionnaires d’exprimer leur mécontentement quant au contenu de la nouvelle grille des salaires. Cette résolution — le recours à la protestation — est le fruit de la réunion des douze syndicats autonomes, qui a eu lieu jeudi au siège du Syndicat national des praticiens spécialistes de la santé publique SNPSSP. Pour les représentants de la coordination, à l’image du Cnes, Snapap, Snapest et Snapsy, la préoccupation première est l’adoption de la charte de la coordination. Avant de procéder à son amendement, la nouvelle force syndicale prévoit de soumettre cette charte aux douze syndicats afin de l’enrichir et y apporter les modifications nationales, précise-t-on au sein de la coordination. Aux termes de cette réunion, il a été convenu la désignation d’un coordinateur périodique qui aura le statut de porte-parole de la coordination, pour une durée se limitant à deux mois. On citera que le premier coordinateur permanent sera M. Meziane Meriane. Ce dernier assurera parallèlement le poste de coordinateur national du Syndicat national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique. Se voulant encore plus provocant, le syndicat des psychologues, de son côté, mène une bataille parallèle en mettant en garde «l’aggravation des tensions sociales». Le Snapsy envisage de mener une grève nationale de trois jours, les 28, 29 et 30 janvier 2008. «Le laminage insupportable du pouvoir d’achat et l’inexistence officielle des syndicats autonomes» sont les deux principaux motifs de la contestation syndicale sous toutes ses formes. Ce mois de janvier promet d’être «chaud» !W. Z.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): W. Z.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..