DIGOUTAGE: Décrépitude:

Lesoir; le Samedi 12 Aout 2017
2

Par Arris Touffan
Dans le premier acte du mélodrame, on se demandait ce qu’allait devenir Ali
Haddad. Puis, dans le deuxième acte qui transforme le mélodrame en vaudeville,
on change radicalement de focale. La question devient alors : que va-t-il
arriver à Tebboune. Dans le troisième et peut être dernier acte de cette
histoire, acte non encore écrit, ou du moins pas encore lu, qui fera muer le
vaudeville en blague, la question sera sans doute celle que posait déjà Boudiaf
en 1962 : Où va l’Algérie ? Ou plutôt jusqu’où ira l’Algérie dans la décrépitude
de son pouvoir ?
A. T.
digoutagesoir@yahoo.fr

Categorie(s): chronique du jour

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..