DIGOUTAGE: La controverse de la poudreuse

Lesoir; le Dimanche 12 Novembre 2017
2

Par Arris Touffan
Il paraît… qu’il neige ! Il paraît même qu’on est passé brutalement de la
chaleur confinant à la canicule à la neige sans avoir observé un quart d’heure
de transition… C’est comme ça ! Ça nous permet au moins de changer de
controverse. Car j’entends déjà celle qui se noue autour de la neige. Y’en a qui
trouvent que c’est bien, cette neige, ça rafraîchit, ça nettoie de nos
immondices, ça arrose la flore, ça contribue bézef à réduire la sécheresse…
Du soleil toute l’année, c’est bien mais pour les touristes qui, chez eux, ne
souffrent pas de la sécheresse. Et il y a les autres, ceux du camp d'en face…
Ceux-là considèrent que nous sommes un pays de soleil, un point c’est tout, et
c’est pour l’éternité. La neige n’a rien à faire chez nous. Elle n’a qu’à
retourner chez elle, dans le Nord. Et que ce serait même un coup de
l’impérialisme pour nous déstabiliser. Néanmoins, les deux camps sont d’accord
sur un point : on ne capte rien de la fonte des neiges !
A. T.
digoutagesoir@yahoo.fr

Categorie(s): chronique du jour

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..