DIGOUTAGE: La leçon tunisienne

Lesoir; le Mercredi 24 Decembre 2014
2

Par Arris Touffan
Un rude fatalisme a fini par s’imposer ces 20 dernières années qui veut que
toute élection démocratique et transparente menée dans un pays où l’islam est
dominant ne peut être remportée que par les islamistes. Les démocrates en ont
été tellement convaincus qu’ils ont parfois ôté le suffrage universel de leurs
paramètres de démocrates.
Et voilà que la Tunisie nous démontre le contraire ! Et de quelle façon ! En
quatre ans, ce petit pays a su dégommer un apprenti dictateur, essayé la
«régression féconde» avec des islamistes qui en sont allés de leur violence et
de leurs assassinats politiques. Puis, elle a connu une élection présidentielle,
et à deux tours s’il vous plaît. Qui a donné un président anti-intégriste. Les
choses ont-elles à ce point évolué ou alors nous a-t-on fait croire, ailleurs
comme ici, qu’il vaut mieux leur choléra car, sinon, ce serait la peste des
autres.
A. T.
arrisetouffan@yahoo.fr 

Categorie(s): chronique du jour

Auteur(s): Par Arris Touffan

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..