DIGOUTAGE: Liberté

Lesoir; le Mardi 13 Mars 2018
2

Par Arris Touffan
Je ne comprends pas du tout le pataquès suscité par la décision de Saïd Sadi
de quitter le RCD. On est allé chercher des raisons farfelues à ce décrochage en
oubliant l’essentiel. Même s’il en est le fondateur et une figure historique, le
RCD n’appartient ni à Saïd Sadi, ni à personne d’autre. D’ailleurs, il l’a dit
lui-même. Par contre, ce qui lui appartient, c’est sa liberté. C’est au nom de
celle-là qu’il a le droit de quitter le RCD.
A. T.
digoutagesoir@yahoo.fr

Categorie(s): chronique du jour

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..