DIGOUTAGE: Une voix de Noir

Lesoir; le Jeudi 25 Decembre 2014
2

Par Arris Touffan
Aveu troublant d’une amie qui écoute Joe Cooker depuis Woodstock sans l’avoir
jamais vu : «Jusqu’à sa mort, je te jure que je le croyais noir». Je tombais des
nues ! Comment peut-on l’avoir écouté depuis quasiment qu’il a commencé à
chanter sans être jamais tombé sur sa photo et constaté que c’est un Blanc avec
une voix de Noir ? Eh bien, ça s’est trouvé comme ça ! «Je l’écoutais à la
radio, à la maison ou dans la voiture et je n’ai jamais eu l’occasion de voir sa
tronche. Son nom – Cooker –, je ne sais pas s’il existe des noms de Noir mais
moi je l’y ai assimilé. Quant à sa voix et plus généralement sa musique, elle
était comme ces plaintes ou ces colères de Noir. C’est le meilleur des hommages
post-mortem pour Joe…
A. T.
arrisetouffan@yahoo.f

Categorie(s): chronique du jour

Auteur(s): Par Arris Touffan

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..