EL TARF: Les 1 000 bénéficiaires de la formule AADL dans la tourmente

Lesoir; le Mardi 12 Septembre 2017
2

Ce sont des centaines de citoyens qui ne savent plus
où donner de la tête et qui se trouvent actuellement dans un calvaire
sans nom à cause de la cadence à pas de tortue des travaux du projet 1
000 logements AADL sis dans la partie sud de la ville d’El Tarf, lequel
projet accuse plus de 5 années de retard.
En effet, des souscripteurs de ce segment du logement ont affirmé
mordicus, avec rage et dépit que «l’entreprise chinoise manque
cruellement d’équipements et d’engins ainsi que de personnel suffisant,
afin de livrer ledit projet dans les temps impartis. Au contraire, c’est
un petit chantier sans consistance qui, cahin-caha, essaye de mener la
construction des blocs, tant bien que mal.
Aussi, avec la saison hivernale et les intempéries qui s’en suivent, le
chantier en question risque de connaître d’autres retards».
Et d’ajouter, avec désarroi, que « nous sommes des citoyens qui vivent
dans des conditions pour le moins pénibles et sommes des locataires chez
des privés vivant sous pression et avec un stress incommensurable.
De fait, les autorités sont interpellées à plus d’un titre pour pousser
l’entreprise chinoise contractante à étoffer les effectifs, d’augmenter
le nombre des engins engagés et de procéder à la mise d’un planning des
travaux avec l’application de la formule 3x8 pour rattraper les retards
accumulés».
Les souscripteurs ont espoir en la capacité du nouveau wali d’arriver à
bout de leurs souffrances et de s’atteler à la réalisation des 1 000
logements dans les temps impartis, à savoir avant fin 2018.
Le chantier est mitoyen du siège de la wilaya, raison de plus.
Daoud Allam

Categorie(s): régions

Auteur(s): Daoud Allam

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..