GRIPPE SAISONNIÈRE: Neuf cas de décès enregistrés

Lesoir; le Mercredi 10 Janvier 2018
2

Le virus de la grippe saisonnière a fait
neuf morts depuis le début de l’activité de cette maladie. Et dire que
le pic saisonnier de la grippe n’est pas encore atteint. Ces cas
concernent, selon le ministère de la Santé, des personnes à risque qui
n’ont pas été vaccinées contre la grippe saisonnière.
Rym Nasri - Alger (Le Soir) - Le bilan de l’épidémie saisonnière de
grippe s’alourdit. La maladie, qui prend de l’ampleur, a déjà provoqué
neuf décès depuis le début de l’hiver. C’est ce qu’affirme le ministère
de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière dans un
communiqué rendu public hier, où il révèle que jusqu’au 9 janvier 2018,
neuf personnes sont décédées des suites de complications de la grippe
saisonnière. Provenant du Réseau de surveillance de la grippe
saisonnière, ces informations font état des cas des victimes qui
«étaient soit des femmes enceintes, soit majoritairement des personnes
souffrant d’une maladie chronique et aucune n’était vaccinée contre la
grippe saisonnière». Selon la même source, vingt-trois cas de grippe
saisonnière de forme compliquée dont neuf décès ont été enregistrés
depuis le début de cette saison grippale. Le tout premier cas a été
celui d’une femme enceinte de 33 ans, hospitalisée à l’hôpital Nafissa-
Hamoud (ex-Parnet) de Hussein- Dey à Alger, et décédée début janvier,
suite à une grippe compliquée. Quelques jours plus tard, un
quinquagénaire souffrant de grippe saisonnière a succombé suite à des
difficultés respiratoires. La troisième victime a été enregistrée samedi
dernier, à l’hôpital de Sidi-Ghilès dans la wilaya de Tipasa. Il s’agit
d’un homme âgé de 45 ans souffrant d’une maladie chronique. Le virus de
la grippe saisonnière de cette année semble virulent et a touché de
nombreuses personnes et fait des victimes. Le ministère met ainsi
l’accent sur l’importance du vaccin antigrippal pour se protéger de
cette maladie et ses complications. «Il est fortement recommandé pour
les personnes vulnérables notamment les femmes enceintes, les personnes
âgées de plus de 65 ans et les personnes souffrant d’une maladie
chronique quel que soit leur âge», précise-t-on. Cette vaccination
s’impose d’autant plus que, souligne le même communiqué, «le pic
saisonnier de la grippe n’est pas encore atteint».
Ry. N.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): Ry. N.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..