Il salue son rôle dans le règlement des crises en Afrique: Un responsable onusien rend hommage à l'Algérie

Lesoir; le Lundi 15 Mai 2017
2

Le secrétaire général adjoint des Nations-Unies aux
opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, a rendu hier
hommage à l'Algérie pour son rôle joué en matière d'instauration de la
paix et de la sécurité ainsi que dans le règlement des crises dans la
région et en Afrique à travers des actions jointes à celles de la
communauté internationale.
«Je remercie les autorités algériennes pour le rôle essentiel que joue
l'Algérie pour aider à résoudre les crises qui affectent le continent
africain», a déclaré M. Lacroix, au terme de l'audience que lui a
accordée à Alger le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et
de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, et à laquelle a
assisté le Représentant spécial du Secrétaire général de l'Onu au Mali
et chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies
pour la stabilisation au Mali (Minusma), Mahamat Saleh Annadif.
«Nous avons parlé avec MM. Lamamra et Ennadif de la situation au Mali,
nous avons redit toute notre appréciation pour le rôle absolument
incontournable que joue l'Algérie, qu'elle a joué dans le passé, qu'elle
joue aujourd'hui et qu'elle jouera demain encore pour continuer nos
efforts collectifs pour ramener la paix et la stabilité au Mali et dans
le Sahel», a indiqué M. Lacroix.
Rappelant les efforts collectifs de l'Algérie, des Nations-Unies, de M.
Annadif et des autres partenaires pour rétablir la paix et la sécurité
au Mali, le responsable onusien a, toutefois, ajouté que «beaucoup reste
à faire...»
«Il y a des défis, une situation sécuritaire qui reste difficile, encore
du travail pour mener à bien la mise en oeuvre de l'accord de paix, mais
les discussions que nous avons eues, ont confirmé l'engagement de
l'Algérie pour conserver ce rôle leader dans ce travail collectif pour
aider le peuple malien et les pays de la région à retrouver la
stabilité», a également souligné M. Lacroix.
L'Algérie en sa qualité de chef de file de la médiation internationale
avait conduit les pourparlers inter-maliens pour le règlement de la
crise dans la région nord du Mali, couronnés par la signature de
l'accord de paix et de réconciliation au Mali dont elle (l'Algérie)
préside aujourd'hui le Comité de la mise en oeuvre de cet accord.
APS

Categorie(s): actualités

Auteur(s): APS

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..