INTERNET MOBILE: L’Algérie dans le Top 5 africain

Lesoir; le Samedi 12 Aout 2017
2

Voilà une étude qui nous change enfin de ces
classements, souvent pas très fiables, qui relèguent l’Algérie à des
rangs qui alimentent les gorges chaudes depuis quelque temps. Un
classement, cette fois, qui dénote des progrès accomplis en quelques
années et surtout qui permet de voir que notre pays est dans le rythme
du progrès prodigieux accompli dans un axe bien précis des nouvelles
technologies de l’information et de la communication : l’internet
mobile.
C’est une étude initiée par l’Association mondiale des opérateurs
télécoms (GSMA), l’organisation majeure dans laquelle se sont regroupés
près de 800 opérateurs de téléphonie mobile répartis sur plus de 200
pays.
Une organisation qui peut se prévaloir d’avoir le plus de poids parmi
les organisations activant dans le même créneau puisque, en plus des
opérateurs de la téléphonie mobile, elle compte également plus de 200
fabricants et autres intervenants dans le vaste monde de la téléphonie
et de l’internet mobiles de la troisième génération et plus. Les plus
récentes statistiques affichent 6,5 milliards, soit près de 90%, des
utilisateurs de téléphonie mobile dans le monde en 2015, clients des
opérateurs affiliés à l’Association mondiale des opérateurs de télécoms.
C’est dire donc toute la «légitimité» dont jouit l’association GSMA.
Celle-ci a rendu public, mercredi dernier, un classement établi, et
répercuté par l’Agence d’information économique africaine Ecofin, en
tenant compte de critères, on ne peut plus déterminants pour mesurer la
fiabilité des réseaux de l’internet mobile.
En effet, ont été pris comme base, en premier lieu l’infrastructure,
c’est-à-dire, les installations permettant l’accès à l’internet mobile,
puis viennent les prix pratiqués pour les appareils et les forfaits
mobiles, le degré de prédisposition des consommateurs non connectés à
s’initier à l’internet mobile, et enfin la disponibilité de services
répondant aux besoins d’une population locale. Sans que cela constitue
vraiment une surprise pour les spécialistes, le classement africain 2017
du pays le plus connecté au réseau mobile est largement dominé par l’Ile
Maurice, un pays qui doit-on le souligner, tient également un
respectable rang à travers le monde dans le domaine de la téléphonie et
l’internet mobiles, comme le soulignait à travers plusieurs études
d’ailleurs l’UIT, l'institution spécialisée des Nations Unies pour les
technologies de l'information et de la communication (TIC). Quant à
l’Algérie, les investissements consentis dans la course au progrès et à
la qualité que mènent Djezzy, Mobilis et Oredoo, permettent à notre pays
de trôner dans le top 5 du continent en compagnie de l’Afrique du Sud,
la Tunisie, le Maroc et l’Égypte. Une étude qui, il faut le noter,
classe l'Australie, la Norvège et la Nouvelle-Zélande, devant des
puissances comme les Etats-Unis, l’Allemagne, la Grande Bretagne ou
encore la France.
M. Azedine

Categorie(s): actualités

Auteur(s): M. Azedine

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..