LE SG DU HCA À PROPOS DE L’ENSEIGNEMENT DE TAMAZIGHT :: «Il faut revoir la loi d’orientation de l’éducation nationale»

Lesoir; le Dimanche 8 Octobre 2017
2

Il y a de cela deux ans, le lancement officiel de
l’apprentissage de la langue amazighe était effectué à partir d’Oran, à
l’instar de sept autres wilayas. Hier, El Hachemi Assad, SG du
Haut-Commissariat à l’amazighité, était de retour dans la wilaya dans le
cadre du forum d’El Djoumhouria, non seulement pour lancer
officiellement l’année scolaire 2017-2018 (Tamazight pour les adultes),
mais surtout pour dire qu’en deux ans, certains textes et amendements
«sont en contradiction avec le principe d’officialisation de tamazight».

Amel Bentolba - Oran (Le Soir) - Pour le SG du HCA, la loi d’orientation
de l’éducation nationale qui énonce, dit-il, que l’enseignement de la
langue amazighe «est facultatif», est en contradiction avec le projet
d’institutionnalisation de la langue.
Abondant dans le même sens, M. Assad dira que parmi les problèmes
pédagogiques que rencontre l’enseignement de la langue amazighe est
qu’elle est facultative. «Tant qu’elle l’est, il y aura réticence à
enseigner cette langue. Il faut se pencher sur la question afin de
trouver la formule adéquate pour revoir la loi d’orientation de
l’éducation nationale.»
Pour l’intervenant, l’incohérence réside dans cette loi. Il évoque
également la nécessité de revoir le coefficient consacré à la langue
amazighe, ce qui donnera, estime-t-il, plus d’entrain à apprendre la
langue. «Nous ne parlons pas ici de notion d’obligation de
l’apprentissage dans l’immédiat, mais au moins lorsque l’enfant entre en
primaire, il trouve l’enseignement de la langue amazighe. Je réitère mon
idée qu’il est nécessaire de revoir la loi d’orientation de l’éducation,
il s’agit là d’une question importante.» En préambule, l’intervenant
s’est félicité de voir qu’en 2015, l’on ne comptait que 8 wilayas
concernées par l’apprentissage du tamazight, puis en 2016-2017, ce
chiffre a atteint les 25 wilayas. «Ceci reste insuffisant lorsqu’on
évoque une wilaya comme Oran et nous devrions prochainement élargir cet
apprentissage aux communes limitrophes.»
Abordant les missions de l’institution du HCA, dont, dit-il, l’une des
principales consiste en l’introduction du tamazight dans le système de
l’éducation nationale, ainsi que dans le système de la communication,
«ces aspirations se sont réalisées, aujourd’hui nous abordons un autre
volet qui est celui de renforcer la place de la langue amazighe».
Pour l’intervenant la réhabilitation de l’Amazighité est un processus.
«On est en train de consolider cet engagement pour renforcer la place de
Tamazight dans l’échiquier institutionnel à travers tout le territoire
national».
Les projets qu’organise le HCA durant cette années se poursuivent, dira
le SG du HCA, ainsi du 20 au 24 octobre, l’institution sera à Ilizi afin
de prendre part au Festival national de la poésie amazighe. Quant au
mois de novembre et ce, jusqu’à la fin de l’année, il sera question de
célébrer le centenaire de Mouloud Mammeri. «Nous allons vers un colloque
international qui se tiendra à l’occasion du Salon international du
livre d’Alger, il y aura un stand spécial Mouloud Mammeri où on
présentera et rééditera ses œuvres. Ainsi que la traduction de trois de
ses ouvrages en tamazight. Notre engagement de célébrer Mammeri se fait
avec enthousiasme et le 28 décembre on va célébrer Mammeri avec
l’établissement d’un timbre qui lui sera dédié.» L’année de cet hommage
sera clôturée à Timimoune, à travers un séminaire.
L’intervenant a toutefois tenu à saluer un partenariat qu’il qualifie
d’exemplaire «qui se met en place entre le HCA et le ministère de la
Poste et des TIC», saluant «l’engagement de Mme la ministre» et se
félicitant d’avoir conclu des projets concrets sur «l’amazighisation» de
l’environnement. Il annonce l’ouverture d’un numéro vert «Tamazight pour
tous» qui devrait entrer en fonction dès le mois de janvier 2018.
A. B.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): A. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..