Les craintes de Mokri

Lesoir; le Dimanche 19 Mars 2017
2

Le chef du MSP ne cache pas sa crainte de voir son électorat traditionnel se tourner, lors des législatives, vers les frères ennemis menés par Abdallah Djaballah, et réunir dans une coalition trois partis islamistes (Nahda, El Binaa et Al Adala). C’est ainsi que, dit-on, Abderrezak Mokri aurait multiplié les démarches auprès de certains cercles du pouvoir afin de les «sensibiliser» sur les dangers que représenterait cette coalition.

Categorie(s): périscoop

Auteur(s): lesoir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..