Les premiers mots du nouveau président de la FAF :: «Le rôle de la DNCG n’est pas de sanctionner»

Lesoir; le Mardi 21 Mars 2017
2

l Aussitôt les résultats de l’élection connus, le
néo-président de la FAF s’est présenté devant les médias pour s’exprimer
et livrer les principaux axes de son programme durant le mandat
2017-2020.
Après avoir félicité les membres de l’ancien bureau fédéral, à leur tête
Mohamed Raouraoua, pour le travail accompli, Kheïreddine Zetchi
expliquera que, malgré les oppositions et les réticences, il travaillera
avec l’ensemble de la famille du football. «Nous allons travailler avec
tout le monde», annonce-t-il en révélant que ses priorités vont vers le
développement de la pratique du sport-roi en Algérie. «L'argent présent
dans les caisses de la FAF doit être investi dans le développement du
football. Je compte ainsi traduire mon programme par une première action
avec la création des académies», a-t-il fait savoir en faisant valoir
que sa philosophie s’oriente vers un travail spécifique. «Ma philosophie
c'est que le football algérien a sa spécificité, faite de passes
courtes. Je veux que l'EN porte ce cachet», a-t-il assuré.
Celui qui avance que «le nouveau sélectionneur de l’EN A devrait être
connu d'ici 15 jours» confie également que cet entraîneur «devra
répondre à notre philosophie de football». Et de certifier que lui et
son équipe ont déjà œuvré ces jours à préparer la reprise de l’activité
chez les Verts. «On est conscient de l'urgence de nommer un
sélectionneur.
On a commencé à travailler, On a des CV que nous allons étudier. Nous
allons contacter les joueurs de l’EN évoluant à l'étranger pour les
rassurer et les informer de ce que nous comptons faire», dira le
désormais l’ex-président du PAC qui, même s’il croit que l’EN doit être
composée de footballeurs formés en Algérie, il n’exclut personne
d’apporter un plus à la sélection. «Nous allons faire appel à tous les
joueurs algériens quel que soit le championnat où ils évoluent», a
déclaré Kheïreddine Zetchi qui était accompagné durant le point de
presse par deux membres de son bureau, Rachid Gasmi et Rebbouh Haddad.
L’autre urgence qui attend la nouvelle fédérale a trait à la gestion du
corps arbitral. Comme première mesure, il compte amnistier tous arbitres
qui avaient fait l’objet de sanctions auparavant.«Je vais proposer au
bureau une amnistie des arbitres et autres joueurs pour repartir sur de
nouvelles bases», a promis Zetchi. Abordant les sujets qui fâchaient ses
opposants, le nouveau chairman de la FAF a évoqué le rôle qu’il compte
confier à la DNCG, une structure qu’il activera le plus tôt que prévu.
«Grâce à la DNCG, les salaires seront plafonnés automatiquement, et ce,
en fonction des budgets soumis à contrôle», a-t-il dit en précisant que
le «rôle de la DNCG n’est pas de sanctionner mais d'accompagner les
clubs pour qu’ils puissent équilibrer leurs budgets».
M. B.

Categorie(s): sports

Auteur(s): M. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..