Mascara: Une daïra et moult préoccupations

Lesoir; le Mardi 12 Septembre 2017
2

Le wali de Mascara avait choisi la daïra de Zahana
pour sa première rencontre avec la société civile de Zahana. Cette
contrée réputée pour être chaude souffre à l’instar d’autres
circonscriptions de la wilaya de la dégradation du cadre de vie.
Au cours de la rencontre seront évoqués l’AEP, l’assainissement ou
l’état des lieux de certains établissements scolaires. Le désœuvrement
social local a fait monter au créneau lors de cette rencontre, les
jeunes à el Gaâda en quête d’emploi. Les ponts semblent être rompus avec
les responsables locaux mis à l’index.
De Zahana à El Gaâda, en passant par El Mounda et autres Rouaouna, les
revendications sont identiques. Attentif à ces doléances et sans verser
dans l’autoritarisme, le wali interpellera les responsables de
différents secteurs pour agir avec célérité. Il choisira, en s’adressant
aux citoyens de dire la vérité, en leur déclarant que la conjoncture ne
permettrait plus de réaliser n’importe quoi et évoquant le marché de
proximité réalisé par la commune de Zahana, qui n’avait pas trouvé
preneur malgré les différents avis d’appel d’offres, il dira : «Voilà où
on en est». Quand vous évoquez Zahana, vous pensez inévitablement aux
affres de la pollution latente dont souffre la localité de Djeniene
Meskine, victime de la poussière qui se dégage de la cimenterie. Les
habitants de cette localité ont quelque peu appris malgré eux à vivre
avec. La chef de daïra déclarera qu’un nouveau processus avait été
installé afin d’atténuer les désagréments causés aux citoyens. Les
responsables locaux seront également instruits pour que l’on procède à
la toilette des espaces se situant dans l’environnement du complexe
après la sortie des camions. La gestion des communes est l’affaire de
tous et à ce propos, il exhortera les différentes associations à
contribuer pour que leurs locaux changent quelque peu de look. Un
intervenant déclarera que ces-dites associations n’existent que sur le
papier.
Enfin à l’approche des élections locales et interpellant les jeunes, il
dira : «Impliquez-vous et portez-vous candidats pour prendre en main les
destinées de vos communes afin de barrer la route à ceux qui nous ne
cessons de dénoncer». A la fin des débats, l’assistance semble
satisfaite par la teneur du premier responsable de l’exécutif, au
demeurant cohérente et empreinte de franc-parler.
M. Meddeber

Categorie(s): régions

Auteur(s): M. Meddeber

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..