PRÉSIDENTIELLES 2014: Faouzi Rebaïne candidat

Lesoir; le Lundi 30 Decembre 2013
2

Le président de Ahd 54 a annoncé, hier à Alger, sa
candidature aux présidentielles 2014. Une décision entérinée par le
conseil national du parti. Convaincu que le prochain rendez-vous
électoral ne sera pas transparent, Faouzi Rebaïne affiche ses
appréhensions quant au Conseil constitutionnel.
Selon lui, le problème ne réside pas dans la collecte des 60 000
signatures, indispensables pour la validation de la candidature, mais
dans la transparence du Conseil constitutionnel qui, précise-t-il, «joue
avec les chiffres».
La mission semble encore plus dure pour Ahd 54, avec l’«arrivée de
Medelci à la tête dudit conseil constitutionnel». Quant à la commission
des magistrats, le président de Ahd 54 estime qu’elle aussi, n’a pas
joué son rôle lors des précédents rendez-vous électoraux. Evoquant une
éventuelle candidature de l’actuel président de la République, Rebaïne
assure qu’elle ne sera pas atypique. «Bouteflika aura plein de
prérogatives d’un président de la République», dit-il.
D’ailleurs, poursuit-il, «le financement de la campagne électorale de
Bouteflika ne cadre pas avec le code électoral, puisque les walis et
chefs de daïra font preuve de partialité». Il déplore, en outre, que les
recommandations de l’Union européenne ne soient pas prises en
considération. Il a ainsi plaidé pour l’élargissement des prérogatives
de la Commission nationale de surveillance des élections. Faouzi Rebaïne
a rappelé par ailleurs, le programme de son parti, basé sur
l’indépendance de la justice, le respect des droits de l’Homme et la
décentralisation sociale.
Rym Nasri

Categorie(s): actualités

Auteur(s): Rym Nasri

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..