PROTECTION CIVILE DE NAÂMA: Campagne de lutte contre les asphyxies au monoxyde de carbone

Lesoir; le Lundi 13 Novembre 2017
2

La Direction de la Protection civile de la wilaya de
Naâma, a élaboré un riche programme de lutte contre les asphyxies au
monoxyde de carbone. Un programme qui s’étalera durant toute la saison
de l’hiver.
Cette campagne d’information, de sensibilisation et de prévention visera
l’ensemble des lieux de culte, les établissements scolaires, les centres
de formation professionnelle, ainsi que les lieux publics notamment les
marchés hebdomadaires. A-t-on appris auprès de la Protection civile de
Naâma.
Prendront part également à cette campagne, les directions directement ou
indirectement concernées, notamment la Direction des affaires
religieuses et des wakfs, la Sonelgaz, le commerce, la santé,
l’éducation et celle de la formation professionnelle.
Ce programme vise plusieurs thèmes, des exercices et des recommandations
en cas, d’inhalation du monoxyde de carbone (gaz inodore, incolore et
inflammable) et qui se forme lors de la combustion incomplète de
matières organiques (gaz, charbon, fioul ou bois, ou encore des
carburants). Généralement, les causes qui provoquent le monoxyde de
carbone sont le manque d’aération dans des locaux chauffés par une
combustion ; le mauvais réglage des appareils entretenant une combustion
; l’obstruction du conduit de cheminée, provoquant le refoulement des
gaz brûlés ; la mauvaise conception de certaines cheminées, empêchant
l’évacuation des gaz brûlés, émanant des appareils de chauffage mal
installés ou contrefaits, soit des articles importés ou fabriqués
localement.
Notons enfin, que chaque année, l’on dénombre, de plus en plus un nombre
important des personnes asphyxiées par les fuites de gaz, dues à la
mauvaise utilisation des appareils de chauffage domestique et de
chauffe-bain, qui provoquent dans certains cas la mort. D’ailleurs, en
ce début du mois de novembre, trois personnes ont été victimes d’une
intoxication due à des inhalations du monoxyde de carbone, elles ont été
sauvées in-extrémis d’une mort certaine par les éléments de la
Protection civile de Naâma.
Le froid est là, l’automne s’achève petit à petit, alors qu’on est
encore à
5 semaines de l’hiver.
B. Henine

Categorie(s): régions

Auteur(s): B. Henine

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..