RENCONTRE WALI-PRESSE ÉCRITE A SAÏDA: Le développement local au menu

Lesoir; le Dimanche 30 Decembre 2007
2

Conviée par le wali, la presse locale s’est donné rendez-vous mercredi dernier à cette invitation où le développement de la wilaya a été au centre des débats.Au cours de ce face-à-face, le premier responsable de wilaya, sûr de
lui, a dressé un bref bilan de l’exercice 2007. Chiffres à l’appui, il a
démontré que tous les indices qui étaient au rouge sont aujourd’hui au
vert «mais pour plus de détail sur chaque secteur de l’activité humaine,
je vous inviterai le 15 janvier prochain à assister aux travaux de
l’exécutif de wilaya qui auront lieu en présence des nouveaux élus».
Avant d’ajouter : «Vu le contexte économique, ce sont de grands
chantiers qui viennent d’être lancés ces dernières années et qui
touchent pratiquement tous les secteurs-clés : éducation, habitat,
santé, routes et ouvrages d’art, ainsi que le tourisme. Le wali a
répondu à toutes les questions soulevées par les correspondants de
presse et qui concernent les différents volets touchant au quotidien du
citoyen. Le wali semble être au fait de toutes ces préoccupations.
Abordant le volet des Assemblées communales et celle de l’APW
actuellement en situation de blocage, le wali rappellera que sur les 16
APC, seules dans les communes de Maâmora, Aïn- Skhouna, Sidi-Ahmed et
Ouled- Brahim survivent encore des clivages. Avant de conclure, le wali
n’est pas allé avec le dos de la cuillère : «Je ne tolérerais pas que
des élus rencontrent des difficultés dans la désignation de leurs
bureaux exécutifs au point de laisser tomber les affaires des citoyens
et s’affronter au détriment des intérêts de la collectivité.»
M. B. Amine
Magistrats et agents de la police judiciaire se concertent
Le centre universitaire Dr Moulay-Tahar de Saïda a abrité jeudi
dernier une journée d’études sur la relation parquet général-police
judiciaire, le respect des droits de l’homme durant la phase
préliminaire de l’enquête, et la lutte contre la criminalité. Cette
rencontre a été marquée par la présence des walis de Saïda, d’El-Bayadh
et le représentant du chef de l’exécutif de Naâma. Il est à noter que
cette rencontre a été inaugurée par le procureur général et le président
de la cour de Saïda. Il est à signaler que des ateliers ont été mis sur
pied pour faire des propositions pouvant enrichir la plate-forme de
travail initiale. A l’issue de ce regroupement, marqué également par la
présence des magistrats et des officiers de la PJ des trois wilayas
relevant de la compétence territoriale de la cour de Saïda, plusieurs
conférences ont été animées par 3 magistrats, MM. Benabdellah, Khelkhal
et Kadari sur le respect de la dignité humaine durant l’enquête
préliminaire, les méthodes et les procédures de recherches.
M. B. A.

Categorie(s): régions

Auteur(s): M. B. A.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..