TIPASA: Séminaire sur les métiers et l’apprentissage

Lesoir; le Mardi 21 Mars 2017
2

Récemment, s’est tenu un séminaire d’information et
de sensibilisation sur les métiers et l’apprentissage au sein de
l’Institut national spécialisé de la formation et l’enseignement
professionnel de Hadjout.
Organisé par la Direction de la formation et de l’enseignement
professionnels de la wilaya de Tipasa et présidé par M. Ouali Arezki, le
directeur de la formation professionnelle, assisté de M. Hamid Tata, le
chef de service de wilaya au sein de la DFP de Tipasa, et d’autres
cadres du secteur, en présence de M. Battas, représentant du ministère
de tutelle, et en présence de plus de 150 participants, dont 10
professeurs enseignants ayant présenté plusieurs thèmes dans le domaine
de la formation et l’enseignement professionnel.
Etaient aussi présents à ce séminaire plus de 20 membres représentant le
partenariat étatique, ainsi que 82 organismes concernés par cet
événement, auxquels s’ajoutent plusieurs partenaires sociaux et les
représentants des organismes des secteurs économiques.
Placé sous le thème de «la mise à niveau, la promotion, l’évolution de
l’apprentissage et l’impact de la taxe de la formation professionnelle»,
plusieurs objectifs furent mis en évidence lors de ce séminaire, à
travers les explications des conférenciers, notamment les méthodes
d’évaluation des possibilités de configuration et d’adaptation dans le
domaine de l’apprentissage conformément aux exigences des institutions
économiques et du partenariat du secteur dans le développement de
l’activité manuelle et professionnelle, au niveau des organismes privés
ou publics et, partant promouvoir le renforcement de la logique d’une
relation entre les partenaires du secteur et la concrétisation d’accords
et de conventions, visant à assister et faciliter l’installation des
artisans dans les secteurs professionnels, le développement et la mise à
niveau des compétences existantes dans la nomenclature des métiers de
l’artisanat à l’instar du secteur des énergies renouvelables, des TIC et
des métiers liés aux spécificités régionales à l’image du tourisme, la
pêche et l’agriculture.
Toutes ces initiatives s’inscrivent dans une plateforme d’idées et
d’opportunités permettant l’obtention d’une véritable certification
professionnelle de nos centres de formation et d’enseignement
professionnels, notamment au niveau africain à travers des conventions
et accords entre le ministère de la Formation et de l’Enseignement
professionnels en relation avec plusieurs pays africains intéressés par
le développement des perspectives économiques et le monde du travail.
Houari Larbi

Categorie(s): régions

Auteur(s): Houari Larbi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..