Une autre journée de colère de lycéens contre la grève du Cnapeste à Béjaïa

Lesoir; le Samedi 10 Fevrier 2018
2

Les lycéens sont sortis jeudi dans la rue pour
exprimer encore leur colère et leur inquiétude devant la grève illimitée
déclenchée depuis le 16 janvier dernier par le Cnapeste à Béjaïa.
Une foule nombreuse de lycéens accompagnée par des membres des
associations de parents d’élèves ont répondu à l’appel de la
coordination des quatre lycées de Sidi-Aïch pour une marche entamée à
partir de la Maison de la culture vers le siège de la Wilaya avec comme
mot d’ordre, réclamer des autorités concernées de mettre fin à ce
mouvement de protestation illimité qui affecte lourdement leur scolarité
et les rassurer quant au «spectre de l’année blanche qui se dessine à
l'horizon avec ces arrêts de cours à répétitions».
«On comprend et on respecte le combat de nos enseignants pour la
satisfaction de leurs doléances légitimes mais à leur tour aussi de se
préoccuper un peu de la scolarité de leurs élèves.
Notre avenir scolaire est sérieusement compromis avec ces récurrentes
grèves. Nos enseignants doivent aussi respecter notre droit à l'école.
Les autorités doivent intervenir pour mettre un terme à cette grève qui
perdure.
Il faut que toute la loi soit appliquée pour faire respecter notre droit
à l’école» à souligné un lycéen de Sidi-Aïch rencontré lors de la marche
à Béjaïa.
A. K.

Categorie(s): actualités

Auteur(s): A. K.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..