À l’occasion du 6e anniversaire de la mort du maestro de la chanson kabyle, La wilaya de Tizi Ouzou rend hommage au regretté Chérif Kheddam

Liberte; le Samedi 27 Janvier 2018
144911

Six années après la triste disparition du grand maître de la chanson kabyle, Chérif Kheddam, qui rendit l’âme le 23 janvier 2012 dans un hôpital parisien à l’âge de 85 ans, ses milliers de fans le vénèrent encore et ne peuvent l’oublier du jour au lendemain. Pour preuve, à l’occasion du 6e anniversaire de la mort du grand maître de la chanson kabyle, la direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou aura mis sur pied tout un programme commémoratif de deux jours pour rendre un hommage particulier à cet artiste exceptionnel. C’est ainsi qu’une délégation de la direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou, emmenée par sa directrice Nabila Goumeziane et en présence des membres de l’association culturelle Chérif-Kheddam et de ses proches parents, a pris part, hier matin, à une cérémonie de recueillement sur la tombe du défunt artiste, en son village natal de Boumessaoud (commune d’Imsouhal, daïra d’Iferhounen), pour rendre un vibrant hommage à cette grande figure de la chanson kabyle et ce avant de visiter sa maison natale qui a été classée, par la direction de la culture de Tizi Ouzou, monument historique. “C’est quand même un honneur et surtout un devoir de mémoire que de nous incliner à la mémoire de cet artiste exceptionnel que fut le regretté Chérif Kheddam, considéré à juste titre comme un monument de la chanson kabyle que nous ne sommes pas près d’oublier”, nous dira Mme Goumeziane, directrice de la culture de la wilaya, qui procédera, ce matin au hall d’exposition Mohamed-Zemirli, situé au cœur même de la maison de la culture Mouloud-Mammeri, au vernissage d’une belle exposition de photos et d’articles de presse retraçant la vie et l’œuvre de l’inégalable Chérif Kheddam, et ce, avant de donner le coup d’envoi, à partir de 14h dans la grande salle de spectacles de la maison de la culture Mouloud-Mammeri, d’un grand concert de chants kabyles avec la participation de jeunes chanteurs dont de nombreux lauréats de la fameuse émission “Alhan oua chabab”, comme pour rappeler tout l’intérêt artistique et surtout pédagogique que manifestait jadis Chérif Kheddam au profit des jeunes talents de la chanson kabyle. “En organisant ce spectacle de chants qui sera animé par de jeunes chanteurs qui ont un bel avenir devant eux, notre objectif est de rappeler tous les efforts consentis autrefois sur les ondes de la radio kabyle par cet éminent professeur de musique et chanteur d’envergure Chérif Kheddam, qui ne lésinait pas sur les moyens pour encourager les étoiles montantes de la chanson kabyle”, dira encore Mme Goumeziane en signe de considération, d’admiration et de révérence au grand maître de la chanson kabyle qui nous aura légué tout un patrimoine fabuleux de chants harmonieux et composés d’une main de maître tant sur le plan textuel que musical.                                      

Mohamed HAOUCHINE

 

Categorie(s): culture

Auteur(s): Mohamed Haouchine

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..