Académie algérienne de la langue amazighe, Mohamed Djellaoui nommé président

Liberte; le Mercredi 9 Janvier 2019
3

Trois années après son officialisation en tant que seconde langue officielle et à l’occasion de la première célébration de Yennayer, le nouvel an amazigh, d’une manière officielle, tamazight aura son académie. Et c’est Mohamed Djellaoui qui est nommé président pour une durée de quatre ans.
Le décret présidentiel du 15 Rabie Ethani 1440 correspondant au 23 décembre 2018 portant nomination de la composante de l’Académie a été publié au Journal officiel. Outre le président, le décret a nommé les 39 autres membres de l’Académie, à savoir Abderazak Dourari, Salah Bayou, Malek Boudjellal,  Djoudi Merdaci, Djamel Nahali, Abdelkrim Aoufi, Saïd Hadef, Samia Dahmani, Hassina Kherdouci, Abdelaziz Berkai, Moussa Imarazene,  Zahir Meksem, Sadek Bala, Lamri Benguesmia, Ouardia Yermach, Karima Aouchiche, Moussa Abbas, Sonia Bekal, Nacera Sahir, Ali Taouinet, Rachid Felkaoui, Lounis Oukaci, Khadidja Nezzal, Hocine Ameziane, Tafkik Amoud, Tahar Ahaad, Salem Agari, Ali Karzika, Ahmed Ramdani, Yahia Benyahia, Mustapha Hamouda, Bachir Bouhania, Mohamed Teherichi, Leïla Benaïcha, Mohamed Rahal, Mohamed El-Hadi Boutarene, Kamel Khaldi, Mustapha Ould Youcef et Lydia Guerchouch.
Il faut souligner que le professeur Mohamed Djellaoui est doyen de la Faculté des lettres de l’Université de Bouira. Parmi ses travaux, des études sur la poésie kabyle. Il faut souligner que le professeur Djellaoui est un fervent défenseur du caractère latin pour la transcription de la langue amazighe.

Mohamed Mouloudj

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Mohamed Mouloudj

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..