Affaire Ngoula, Le Mouloudia indemnise le joueur à hauteur de 163 000 dollars

Liberte; le Lundi 2 Avril 2018
3

La direction du MC Alger a procédé, le 25 mars au virement d’un montant de l’ordre de 163 000 dollars à l’ancien attaquant du club Patrick Ngoula. C’est ce que nous a révélé, hier, une source bien informée qui, du reste, précise que les dirigeants du club ont envoyé par mail l’ordre de virement au principal concerné. Et une telle opération nécessite du temps pour que le joueur puisse récupérer son dû. Ouvrons une parenthèse : les 163 000 dollars (environ 2 milliards 800 millions) représentent les salaires impayés( il touchait 10 000 euros mensuellement), mais aussi une pénalité de 5% infligée par la FIFA suite à la résiliation abusive du contrat de Ngoula. On se rappelle que Ngoula avait saisi la FIFA et que l’instance mondiale avait au départ accordé un ultimatum au 6 mars pour payer l’international camerounais.
Faute de quoi “cette affaire sera soumise à un membre de la commission de discipline de la FIFA pour examen et prise de position formelle au cours de la semaine suivant l’expiration du délai. La décision sera prononcée sur la base du dossier en sa possession”, avait écrit la FIFA dans une lettre, datée du 20 février dernier, adressée à la FAF, signée par le secrétaire général adjoint de la commission de discipline, Julien Deux.
Pis encore, la FIFA avait même évoqué de prononcer des sanctions disciplinaires à l’encontre du MC Alger (amendes, retrait de points, relégation forcée), lit-on dans la même lettre. Le MCA avait éprouvé des difficultés pour le transfert de l’argent à son destinataire comme l’avait si bien affirmé le président du conseil d’administration du MCA, Ladj, dans sa correspondance datée du 5 mars dernier adressée à l’agent du joueur, Christian Mbongo. “Nous avons introduit une demande d’autorisation de paiement en devises, auprès de la Banque d’Algérie. Cette demande est en cours d’instruction au niveau des services bancaires, l’ordre de virement du joueur sera déposé à notre banque dès réception de l’autorisation de transfert en devises de la Banque d’Algérie. Nous vous sollicitons pour nous accorder un délai supplémentaire de 20 jours”, avait écrit Ladj à l’agent de Ngoula. En obtenant un délai supplémentaire de 20 jours, la direction du Doyen a réussi à régler la question au grand soulagement du club.

N. T.

Categorie(s): actualité foot

Auteur(s): Nazim T.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..