Au moment où le CRB vit une crise sans précédent, L’entreprise Madar temporise

Liberte; le Jeudi 13 Septembre 2018
3

La guerre qui oppose la SSPA au CSA du CRB pourrait retarder la venue de la société algérienne Madar (ex-SNTA). En effet, avec l’installation récemment d’un président intérimaire à la tête de la SSPA à la place de Mohamed Bouhafs, en la personne de Réda Boucetta qui est membre du conseil d’administration, le conflit entre Réda Chettouf et Bouhafs ne fait qu’empirer, puisque Bouhafs, qui reste à l'heure actuelle le président légitime du CRB, ne veut pas abdiquer.
Cette situation a fait que les décideurs de l’entreprise nationale ne veulent pas s’aventurer en cette période cruciale que traverse le Chabab.
Certes, selon nos sources, la venue de Madar n’est qu’une question de temps au CRB, car tout a été décidé d’en haut ! (les hautes instances du pays). Mais, il est clair que cette entreprise étatique qui renferme des conseillers de qualité ne va pas prendre le risque de devenir l’actionnaire majoritaire du Chabab, à cause de tout ce qui se passe au club.
Madar ne sait pas à qui parler ou avec qui négocier ! Chettouf, Bouhafs ou encore Boucetta. Les probables repreneurs du CRB préfèrent attendre que les choses s’améliorent au club pour enfin prendre une décision de venir. Ce qui est logique, car, cette société ne va pas s’aventurer à injecter de l’argent alors que le club est instable. Dans un autre registre, le Chabab, qui a essuyé lundi une amère défaite à Sétif, n’a pas encore digéré la manière dont a été gérée cette rencontre par l’arbitre Bouzerar, “jugée”, selon les Belouizdadis, très vicieuse. “Non seulement, l’arbitre a accordé deux penaltys à Sétif au cours du match, mais il a été très vicieux en favorisant notre adversaire. Mais il y a des choses positives dans cette rencontre car nous avons réalisé notre meilleure performance depuis le début de saison”, affirme l’entraîneur adjoint, Maroc.
Il est vrai que les protégés de Cherif El-Ouazzani ont livré une belle partie face à la redoutable équipe de l’ES Sétif, fraîchement qualifiée pour les quarts de finale de la Ligue des champions africaine. Les Bechou and Co ont sérieusement fait douter les Sétifiens, malheureusement, ils sont sortis bredouilles sur le plan comptable.
Le staff technique va sûrement tenir compte de cette rencontre et retenir les choses positives, car ce match est en quelque sorte le match référence par excellence pour le CRB, afin de se transcender lors des prochaines journées du championnat. En commençant par celle de samedi qui opposera le Chabab à la formation de l’O Médéa au stade du 20-Août.

Sofiane M.

Categorie(s): Sport

Auteur(s): Sofiane Mehenni

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..