Colonisation israélienne en Cisjordanie occupée, Les Palestiniens en appellent au Conseil de sécurité

Liberte; le Mercredi 9 Janvier 2019
151593

Selon cette ONG, la construction dans les colonies a fait un bond depuis l'arrivée au pouvoir début 2017 du président américain Donald Trump, grand allié du gouvernement de Benjamin Netanyahu.

Les Palestiniens ont lancé un nouvel appel à la communauté internationale pour intervenir contre la poursuite de la colonisation israélienne en Cisjordanie, même si à Ramallah l’on est conscient de l’échec annoncé de cette démarche, en raison du veto américain, un des membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU. En effet, hier, le ministère palestinien des Affaires étrangères a condamné la décision des  autorités israéliennes qui ont alloué plusieurs dizaines d’hectares de terres palestiniennes pour construire une nouvelle colonie, comprenant des milliers d'unités coloniales au sud de Bethléem, causant l'encerclement de la ville par un mur colonial de toutes parts, a rapporté l’agence de presse palestinienne Wafa. Dans un communiqué publié hier, le ministère a condamné les attaques des colons et le contrôle des terres palestiniennes dans la vallée du Jourdain, en particulier dans les vallées nord, ainsi que les procédures de l’occupation israélienne qui interdit aux Palestiniens d'arriver à leurs terres, sous prétexte que ces terres se trouvent dans une zone militaire fermée. “La droite israélienne essaye de construire plus de colonies pour créer de nouveaux faits sur le terrain qui ne peuvent être annulés, cela interdit toutes les possibilités d’avoir la solution à deux États” a dénoncé la diplomatie palestinienne. Le ministère a appelé le Conseil de sécurité des Nations unies à assumer ses responsabilités et à intervenir immédiatement pour mettre fin aux projets de colonisation au sud de Bethléem et dans la vallée du Jourdain. Par ailleurs, le ministère palestinien des Affaires étrangères a également dénoncé les attaques et les agressions des colons israéliens contre le peuple palestiniens, ses terres et ses propriétés. Il a mentionné que ces attaques sont sous la supervision de la droite israélienne, confirmant que les organisations de colons terroristes font partie du système de l'occupation israélienne. Preuve de cette expansion coloniale d’Israël : ce sont les derniers chiffres de Tel-Aviv sur l’augmentation de la population juive en Cisjordanie. La population juive en Cisjordanie occupée a augmenté de 3% en 2018, pour atteindre 448 672 personnes, a indiqué hier la principale organisation de colons israéliens. Les chiffres présentés par le Conseil de Yesha ne comprennent pas les quelque 200 000 Israéliens vivant à El-Qods-Est occupé, dans les quartiers arabes de la ville et dans une douzaine de quartiers construits depuis 1967. Une commission du ministère israélien de la Défense a approuvé fin décembre des plans de construction d'environ 2 200 logements dans des colonies de Cisjordanie, avait annoncé le mouvement anti-colonisation israélien “La paix maintenant”. Depuis janvier 2017, les autorités israéliennes ont approuvé plus de 15 000 logements en Cisjordanie, un territoire occupé depuis plus de 50 ans par l'armée israélienne, a précisé “La paix maintenant”.

L. M./Agences
 

Categorie(s): international

Auteur(s): Lyès Menacer

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..