Commission de résolution des litiges (CRL) de la FAF, Les clubs obligés de payer ou de perdre leurs joueurs !

Liberte; le Mercredi 30 Decembre 2015
116661

Comme à chaque mercato, la commission de résolution des litiges (CRL), a du pain sur la planche. Plusieurs joueurs, longtemps restés impayés par leur club, attendent cette échéance pour tenter de récupérer leur dû ou, à défaut, de se faire libérer par cette commission conformément à la réglementation de la Fifa. En effet, la réglementation permet à un joueur qui n’a pas perçu ses salaires pendant une période de plus de trois mois de recourir à la CRL pour faire valoir ses droits. “Comme à chaque période du mercato, nous recevons des plaintes, de la part surtout des joueurs qui réclament plusieurs mensualités impayées. Ces joueurs attendent toujours cette période pour le faire alors qu'ils avaient toute latitude de saisir la CRL au bout de trois mois. Au lieu de venir illico presto à la FAF pour tenter de régler rapidement leur cas, ils préfèrent patienter, espérant que les dirigeants reviennent à de meilleurs sentiments puis à cette période, ne voyant surtout rien venir, et espérant changer d'air, ils viennent à la FAF pour trouver une solution”, explique un membre de la commission. Et de préciser : “Il faut savoir qu'en vertu des règlements de la Fifa, un joueur qui n'est pas payé pendant trois mois, est automatiquement libre de résilier son contrat et d'opter pour un autre club de son choix.”  Cependant, explique notre interlocuteur, “nous avons décidé de privilégier la solution de la conciliation. C'est-à-dire que nous auditionnons les deux parties, nous leur demandons de fournir les papiers nécessaires, et nous examinons les litiges. Nous demandons ensuite aux clubs de payer les joueurs dans un délai précis à l'issue duquel, faute de paiement, le joueur est libéré”. C’est le cas justement des joueurs du RC Arba et du RC Relizane qui ont récemment saisi la CRL pour débloquer leur situation surtout qu’ils sont convoités par d’autres clubs. Les Ferhani, Harrouche, Yettou, Daoud et autres Moumene et Zaâlani côté RCA, et Benabderahmane et Djarrar (RCR) n’attendent, du reste, que le verdict de la CRL pour signer dans un autre club. Ferhani au CRB ou à la JSK, Harrouche à l’ESS, Daoud à l’USMB, Djarrar à la JSK pour ne citer que ceux-là. En d’autres termes, les membres de la CRL décident carrément de l’avenir de ces joueurs. À noter enfin que le RC Arba et sept clubs pensionnaires de Ligue 2 professionnelle, sont interdits de recrutement lors de ce mercato d'hiver, a indiqué la FAF. Cette décision a été prise lors de la réunion du bureau fédéral. Outre le RC Arba, les formations du CA Batna, de l’O Médéa, de la JSM Béjaïa, de l’USM Bel-Abbès, de la JSM Skikda, de l’OM Arzew et du MC Saïda (Ligue 2) seront privées de recrutement.

S. L.

Categorie(s): sports

Auteur(s): LAMARI Samir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..